Accueil Culture Livres

Pierre Rabhi, le paysan insurgé, s’en est retourné à la terre

Mort ce samedi des suites d’une hémorragie cérébrale, le cofondateur du mouvement Colibris était une icône et un précurseur de l’agroécologie. Il nous avait raconté son parcours et sa vie l’an dernier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 8 min

C’était en avril 2020. Alors que nous étions au plus fort de la première vague du covid, la plus meurtrière, l’homme avait accepté d’accorder au Soir un grand entretien centré sur son parcours de vie. Le confinement était tel, à l’époque, que nous avions été contraints de nous parler à distance. La connexion téléphonique avait été mauvaise, au point que l’enregistrement en avait pâti, et qu’il avait fallu, le lendemain, rappeler Pierre Rabhi, qui avait gentiment accepté de recommencer une partie de l’entretien.

C’est depuis sa terre ardéchoise de Montchamp, là même où il avait décidé de s’installer soixante ans plus tôt avec sa femme Michèle, en choisissant de quitter la ville, que Pierre Rabhi nous avait, ce jour-là, raconté son histoire. Il n’était pas peu fier d’avoir transformé la ferme originellement en ruines, sans eau courante ni électricité, en terre promise, et petit coin de paradis.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Eygalieres Benjamin, dimanche 5 décembre 2021, 18:02

    A consulter ->https://fabrice-nicolino.com/?p=4615

  • Posté par Desmet Marc, dimanche 5 décembre 2021, 15:04

    A consulter -> https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/021118/pierre-rabhi-naturellement-reac-gentiment-homophobe

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs