Accueil Sports Athlétisme

Athlétisme: au marathon de Valence, Koen Naert n’a pas rejoint Vincent Rousseau

Sur un parcours venteux, le Flandrien a terminé 18e du marathon de Valence en 2h08.41, loin de son record personnel (2h07.39) et de celui de Vincent Rousseau (2h07.20) qu’il convoitait.

Temps de lecture: 1 min

Koen Naert, qui projetait, ce dimanche matin, d’améliorer sensiblement son record personnel du marathon (2h07.39 à Rotterdam en 2019) à Valence et qui rêvait de dépasser les 2h07.20 réussis par Vincent Rousseau en 1995, n’a pas réussi dans son entreprise. Le Flandrien, qui a pourtant disputé une course très équilibrée, n’a terminé qu’en 2h08.41, ce qui constitue malgré tout le deuxième temps de sa carrière.

La victoire est revenue au Kenyan Lawrence Cherono, le 4e des JO de Tokyo, en 2h05.12. Il a devancé au sprint l’Ethiopien Chalu Deso (2h05.16) et le Kenyan Philemon Kacheran (2h05.19).

Naert, qui a fini 18e, avait bouclé la première moitié de son parcours en 1h04, mais n’a pu aller plus vite dans la seconde partie après s’être retrouvé trop seul, qui plus est face au vent qui a empêché de très gros chronos.

Le deuxième Belge, Thomas De Bock, qui a fini 29e, a, pour sa part, amélioré son meilleur temps en terminant en 2h11.27. Son ancienne meilleure performance était de 2h11.54 (Enschede, 2021).

Chez les femmes, la victoire est allée à la Kenyane Nancy Jelagat, qui s’est imposée en 2h19.31, le 26e chrono de l’histoire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir