Accueil Sports Football Football à l'étranger Allemagne

Jude Bellingham fait objet d’une enquête après ses critiques sur l’arbitrage de Dortmund – Bayern

Le joueur de Dortmund s’est interrogé sur la légitimité de l’arbitre de la rencontre, rappelant son implication dans un scandale de matches truqués il y a une quinzaine d’années.

Temps de lecture: 2 min

L’ailier du Borussia Dortmund Jude Bellingham fait l’objet d’une enquête de la fédération allemande de football (DFB) à la suite de ses commentaires sur l’arbitre Felix Zwayer après la défaite de son équipe samedi dans le match au sommet de la Bundesliga contre le Bayern Munich (2-3).

« La commission de contrôle examinera la déclaration du joueur de Dortmund Jude Bellingham pour sa pertinence au regard de la loi sportive », a déclaré dimanche Anton Nachreiner, le président de la commission, interrogé par l’agence allemande DPA.

L’international anglais de 18 ans, Bellingham, était particulièrement contrarié par le fait que le défenseur de Dortmund, Mats Hummels, ait été pénalisé pour une faute de main. Robert Lewandowski a marqué le but de la victoire sur le penalty qui en a résulté.

L’entraîneur de Dortmund, Marco Rose, a lui-même été exclu du terrain lors du match au sommet de Bundesliga après s’en être pris à l’arbitre.

« On peut regarder bien d’autres décisions dans ce match… Vous confiez à un arbitre, qui a déjà truqué un match, le plus grand match d’Allemagne. À quoi vous attendiez-vous ? », a déclaré Bellingham dans une interview avec le diffuseur norvégien Viaplay. « Pour moi, ce n’était pas un penalty. Hummels ne regarde même pas le ballon. »

Zwayer a été banni pendant six mois en 2005 pour son implication dans un scandale autour de l’ancien arbitre Robert Hoyzer qui truquait les matches. Robert Hoyzer a été à l’époque condamné à une peine de prison ferme et Felix Zwayer évoluait comme arbitre assistant (le long de la touche). Il s’était vu reprocher d’avoir été au courant des agissements de Hoyzer mais de ne pas les avoir signalés immédiatement, et même d’avoir reçu de sa part une petite somme d’argent – 300 euros – sans toutefois qu’une participation active à un truquage de match ait pu être établie.

Dortmund était également mécontent qu’une intervention de Lucas Hernandez sur le capitaine Marco Reus dans la surface n’ait pas été revue à la vidéo, comme l’a fait Zwayer dans la décision de Hummels.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Allemagne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir