Accueil Sciences et santé

Il est éthique d’imposer légalement un vaccin

Le comité national de bioéthique tranche. On peut imposer le vaccin, mais il faut justifier son intérêt et indemniser les accidents vaccinaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Cela faisait plus de quatre ans que le Conseil supérieur de la santé (CSS) avait saisi le Comité national de bioéthique pour savoir si refuser un vaccin était éthique, même quand celui-ci était imposé par la loi. En cause notamment, plusieurs affaires où des parents avaient refusé de faire vacciner leur enfant, soit contre la poliomyélite (le seul vaccin légalement imposé), soit contre un des vaccins exigés pour être accueilli dans un milieu d’accueil agréé par l’ONE (la diphtérie, la coqueluche, la méningite b, la rougeole, la rubéole et les oreillons).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs