Accueil Société

A Charleroi, les infirmiers non vaccinés s’attirent les foudres des médecins des soins intensifs

S’il vit sereinement la quatrième vague, l’hôpital Marie Curie fait quand même face à un manque d’effectifs qui pèse sur le personnel présent. Voir les non-vaccinés partir obligerait à fermer 10 % des lits.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Hôpital Marie Curie de Charleroi. Un bâtiment moderne et imposant offrant le maximum de confort pour le patient mais aussi pour les 2.000 membres du personnel soignant. A un point tel que la grogne sociale qui s’exprime de plus en plus fort dans le milieu hospitalier reste discrète, presque inaudible, dans l’institution. Ce mardi d’ailleurs, « notre activité ne devrait pas être perturbée par des mouvements de grève ou des piquets. On est généralement épargné par ce type d’actions », assure Frédéric Dubois, directeur de la communication.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

126 Commentaires

  • Posté par SPREUTELS Willy, dimanche 12 décembre 2021, 1:39

    Le Dr Pierre Defrance a parfaitement raison : "Je pense qu’il faudra que les non-vaccinés assument leur choix jusqu’au bout et que l’on donne la priorité aux vaccinés et aux malades qui souffrent d’autres pathologies. Les non-vaccinés, je les soigne parce que c’est mon métier. Mais sans compassion… ".

  • Posté par SPREUTELS Willy, dimanche 12 décembre 2021, 1:39

    Le Dr Pierre Defrance a parfaitement raison : "Je pense qu’il faudra que les non-vaccinés assument leur choix jusqu’au bout et que l’on donne la priorité aux vaccinés et aux malades qui souffrent d’autres pathologies. Les non-vaccinés, je les soigne parce que c’est mon métier. Mais sans compassion… ".

  • Posté par GEORGES Jean, samedi 11 décembre 2021, 18:52

    Supers "vaccins". Ils ont été d'une grande efficacité durant les beaux mois d'été. C'est tout. Je me passe des commentaires de tous les grossiers de ce site.

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 12 décembre 2021, 18:30

    Oui, monsieur GEORGES ... je revois encore l'embouteillage des camions-frigos réquisitionnés par les militaires et la valse des pelles mécaniques dans leur ronde macabre a enfouir à la hâte les corps des covidiens décédés à Begamo; ou la farandole des bûchers allumés en cascades à Delhi ... lorsque le monde n'avait pas encore reçu le secours de la VACCINATION ! C'est tout également ...

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 11 décembre 2021, 0:37

    Avec les courbes qui baissent; encore un petit effort vaccinal + gestes barrières ... devrait permettre de soulager les USI et de passer nos fêtes de fin d'année en paix.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs