Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Edward Still est satisfait: «Une prestation mature et sérieuse de Charleroi»

Il s’est confié en conférence de presse ce dimanche en début de soirée.

Temps de lecture: 2 min

Quelle est votre première analyse de ce match ?

On a su souffrir pendant environ quinze minutes, avec notamment un arrêt de Koffi à un moment clé. Ensuite, on a réussi à se créer des occasions de bonne qualité et marquer rapidement. On sait maintenant qu’on va enchaîner rapidement la suite. Mais la prestation de ce dimanche est une de nos plus matures et sérieuses de la saison.

Vous évoquez la maturité, est-ce que votre entrejeu n’en est-il pas le symbole ?

Il a fallu quelques minutes pour trouver les repères, autant avec que sans ballon. L’intention avait été de changer la position de Ryota (Morioka) pour changer sa position du corps par rapport au jeu. Il y a eu de plus en plus de complémentarité entre les quatre joueurs de l’entrejeu au fil du match. Ils ont très bien lu et anticipé les actions adverses même si on aurait pu mieux exploiter certaines opportunités.

Vous aviez déjà connu un match momentanément arrêté à Seraing et vous aviez eu plus de mal ensuite. En avez-vous parlé lorsque le match a été interrompu ?

Ce dimanche, on savait qu’il y avait beaucoup de distractions possibles, peu importe lesquelles, et on en avait parlé. Chaque distraction est là comme excuse si on le décide et ça prend de l’énergie. Cela peut faire perdre de vue l’essentiel, qui est ce qui se passe sur le terrain. Cette interruption n’était qu’une distraction de plus. On a en effet évoqué Seraing à ce moment-là. A Seraing, malgré la victoire, on était déçu parce qu’il y avait eu de la suffisance de notre part. Cette fois, on a continué à jouer tout en gardant la même discipline. C’était un test qu’il fallait bien gérer et je pense qu’on l’a relativement bien fait.

En début de match, vous avez un peu attendu le Standard. Etait-ce volontaire ?

On avait l’intention de laisser le ballon à certains joueurs adverses, dans certaines zones du terrain. On veut pouvoir choisir le bon plan défensif en fonction du match. On avait joué « homme contre homme » face à Anderlecht et c’est important de savoir qu’on est capable de laisser davantage d’espaces aussi et de savoir s’adapter en cours d’un match aussi.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir