Accueil Belgique Politique

En Flandre, tout le monde (ou presque) descend

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les Flamands pénalisent – relativement – leur classe politique, et n’oublient pas le Premier ministre. Du moins si l’on en croit le baromètre de popularité fourni par Ipsos. Tout le monde descend ! Il y a peu de changements au classement, mais les scores s’effritent si l’on se livre à une analyse plus fine des résultats, considérant cette fois l’écart entre les opinions favorables et les défavorables (on vous passe la technique employée par Ipsos).

Maggie De Block, Bart De Wever (l’ex-numero uno incontestable peut se faire du mauvais sang), Jan Jambon, Theo Francken, Kris Peeters, Wouter Beke, Koen Geens, Alexander De Croo, John Crombez… Tous sont plus faibles qu’en janvier.

Charles Michel ? Il reste très populaire au nord, installé à la deuxième place, une performance exceptionnelle, lui aussi avec un score inférieur à celui enregistré en janvier dernier : – 5 points.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Budget: la Wallonie attend la sanction de Moody’s

L’an dernier, l’agence de notation avait dégradé l’appréciation de la Région juste avant les débats budgétaires. Cette fois, la note se fait attendre. Suspense : le déficit est revu à la baisse, mais la dette continue de s’accroître.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs