Accueil Opinions

Gaz à tous les étages pour l’homme de Néandertal

La future centrale au gaz wallonne pourrait être construite aux Awirs. A proximité d’un site préhistorique de réputation mondiale. Développement économique et patrimoine sont censés cohabiter.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 6 min

C’est aux Awirs, une section de la commune de Flémalle, que devrait être construite la future centrale au gaz wallonne, l’une des alternatives à la fin du nucléaire belge. Elle prendra place Quai-du-Halage, où elle jouxtera l’ancienne centrale à la biomasse d’Engie promise au démantèlement, sur la rive gauche de la Meuse.

Mais en dépit de leur relative discrétion, les Awirs sont davantage qu’un coin de terre à la recherche d’une reconversion industrielle. Le lieu est mondialement connu des préhistoriens pour avoir révélé les premiers restes néandertaliens. La Wallonie en a même fait un candidat au patrimoine de l’humanité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs