Accueil Belgique Politique

Wallonie: le MR tacle Jean-Luc Crucke sur la fiscalité

Le ministre considère comme « un échec » le renvoi à l’arriéré de son décret. Il dit qu’il en tirera les conclusions « le moment venu ». Crucke est désavoué par son parti. Démission en vue ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Jean-Luc Crucke (MR), le ministre du Budget, avait sa tête des mauvais jours, lundi après-midi en arrivant au parlement de Wallonie pour entamer le débat sur le budget 2022. On a vite compris pourquoi : en préambule, René Collin (CDH), président de la commission des Finances, a annoncé le renvoi à l’arriéré du décret « portant diverses dispositions pour un impôt plus juste », défendu par le libéral.

Anecdotique ? Pas du tout : il apparaît que sur ce coup-là, Crucke est désavoué par sa propre formation, le MR, dont il était le vice-président il n’y a pas si longtemps. Georges-Louis Bouchez ne s’en cache même pas : « Nous souhaitons une révision plus globale de la fiscalité, il ne faut pas agir de façon isolée. Nous voulons rendre de l’oxygène aux classes moyennes. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par BEKE Eric, mardi 7 décembre 2021, 20:19

    Le MR gagnerait en crédibilité en se passant de GLB.

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 7 décembre 2021, 14:03

    JLC fait ce que tous les économistes prônent depuis des années. Pas de quoi plaire aux politicards électoralistes et en core moins aux partenaires sociaux qui y perdraient une partie de leur business …

  • Posté par Byloos Dominique, mardi 7 décembre 2021, 12:28

    c'est quand même curieux que le MR s'oppose à un projet qui veut empêcher le contournement des règles fiscales. le MR encourage il la fraude fiscale ?

  • Posté par Lambert André, mardi 7 décembre 2021, 12:45

    Vous en doutez encore ?

  • Posté par J.-M. Tameyre, mardi 7 décembre 2021, 12:39

    Il ne faut pas confondre la "fraude" (à laquelle personne ne veut vraiment s'attaquer) et les quelques mécanismes légaux qui permettent encore de transmettre son patrimoine à ses enfants sans qu'il soit totalement vidé de sa substance. Sachez que les BARÈMES des droits de succession n'ont pas été revus depuis... 1932 ! Il reste donc légal de faire une donation à ses proches sans être obligé de l'enregistrer (jusqu'à quand ?). Le délai est passé de 3 à 5 ans. Pourquoi donc ? Pour une fois de plus augmenter la pression fiscale. M. Crucke a aussi vite oublié que depuis peu FodFin peut décider arbitrairement qu'un mécanisme légal peut être "abusif" (et personne ne sait clairement où est la limite). Et ce n'est pas encore assez. En RW où 40% des emplois sont dans la fonction publique, ce ne sera JAMAIS assez !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Coronavirus: mini-guerre scolaire en vue sur les mesures

Comme attendu, l’école est fortement perturbée par le variant omicron. Entre ceux qui veulent encore assouplir et ceux qui jugent que cela serait irresponsable, la tension est palpable. Une réunion conjointe des ministres de la Santé et de l’Enseignement est annoncée pour mercredi.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs