Accueil Société

Opérations reportées à cause du covid: des patients témoignent

Ils voient leur opération ou leurs soins reportés. Car les malades du covid sont nombreux à occuper les soins intensifs. Trop nombreux. Ce qui veut dire moins de lits et moins de personnel disponible aussi pour les autres patients.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il y a désormais 821 lits occupés par des patients covid en soins intensifs. Le coronavirus occupe à lui seul près de la moitié des lits disponibles. En sachant que les hôpitaux ont fermé des lits en soins intensifs car le personnel soignant est manquant et épuisé. Pour permettre de libérer plus de lits face à la montée du covid, les hôpitaux déprogramment donc de plus en plus d’opérations dites « non urgentes ». Cette déprogrammation ne met souvent pas les patients en danger. Mais elle a tout de même des conséquences sur leurs vies. Que ce soit dans leur travail ou dans leur quotidien.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs