Accueil Société

Retour en Chine

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

C’est la règle : tout rejeton d’un couple de pandas prêté par la Chine reste la propriété des autorités chinoises. Le ou les bébés de Hao Hao et Xing Hui retourneront donc là-bas lorsqu’ils seront devenus adultes. Après trois-quatre ans, normalement. Entre-temps, ils auront largement contribué à la notoriété et au succès du parc Pairi Daiza. En 2014, année d’arrivée du couple mythique à Cambron-Casteau, le parc a accueilli 1,39 million de visiteurs. En 2015, ils étaient 1,767 million. Et cette année est partie sur des chapeaux de roue. En 2016, le parc ouvrira deux nouveaux espaces où seront accueillis cinq orangs-outangs et cinq gorilles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Enquête Info «Le Soir»: le Qatar soupçonné de corruption en plein cœur de l’Europe

Quatre interpellations et 16 perquisitions ont été réalisées ce vendredi à Bruxelles dans le cadre d’une vaste enquête anticorruption menée par le parquet fédéral. Un ancien eurodéputé et le patron de la Confédération internationale des syndicats ont été privés de liberté, soupçonnés d’avoir reçu les faveurs du Qatar. Révélations du « Soir » et de « Knack ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs