Accueil Société

Supporters violents: «Avec la pandémie, les stades ont retrouvé leur fonction de soupape»

La crise sanitaire a charrié frustration, anxiété et colère à l’intérieur des stades de football. Elle a aussi fait oublier les sanctions qui pouvaient s’y appliquer, selon le chercheur Bertrand Fincoeur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

La 17e journée du championnat de Belgique de football n’a pas accouché que de résultats sportifs. Elle a martelé un peu plus dans les esprits un sentiment déjà plusieurs fois ressenti ces dernières semaines : celui de stades bouillonnant plus souvent qu’à leur habitude de la colère des supporters. Et ce jusqu’à la rupture. En l’occurrence ce dimanche, au Beerschot où avait lieu le derby anversois et à Sclessin où le Standard recevait le Sporting de Charleroi. Dans ce second cas, un groupe de supporters a même envahi de longues minutes la pelouse , ce qui a provoqué l’arrêt de la rencontre.

Les stades belges font-ils face à un « effet covid » ? Sont-ils les endroits où se déversent l’anxiété, l’inquiétude, la colère que la crise sanitaire a générées ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par collin liliane, mardi 7 décembre 2021, 0:17

    Elle a bon dos, la crise...

  • Posté par D. Frederic, lundi 6 décembre 2021, 18:53

    Toutes les excuses sont bonnes pour les teubés de la baballe et de la bibine...

  • Posté par dams jean-marie, lundi 6 décembre 2021, 17:59

    Pourquoi ces sauvages peuvent ils aller au stade alors que des règles très strictes sont d'application dans tous les autres domaines pour la lutte contre la pandémie? Bons pères de famille qui montrent l'exemple ! Parents n'inscrivez pas vos enfants dans les clubs de ce "sport" , ce n'est plus que violence gratuite à tous les étages !!

  • Posté par Rabozee Michel, lundi 6 décembre 2021, 17:34

    Je ne comprends même pas comment on peut encore, à ce stade (lol) laisser se réunir, se coller, des dizaines de milliers de spectateurs de foot, alors que pour la culture, c'est 200. On va me répondre que les stades sont ouverts, mais se gueuler dessus à quelques centimètres les une des autres, c'est comme si on était dans un endroit fermé, la ventilation n'a pas le temps d'agir.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs