Accueil Société

Ils se déguisent en pandas pour faciliter la réintroduction

Le maintien en captivité a pour but de préserver l’espèce. Est-ce que cela marche ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les deux pandas géants du parc Pairi Daiza – bientôt futurs parents ? – font partie des quelque 300 spécimens hébergés dans des parcs à travers le monde. Le maintien en captivité de ces animaux a pour objectif de faire se reproduire les animaux et d’ensuite pouvoir réintroduire la progéniture dans son habitat naturel. C’est en tout cas le principe des programmes de conservation des espèces menacées dont fait partie le panda géant.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs