Accueil Société

Koh-Lanta, entre guerre des chefs et guerre des sexes

L’alliance féminine de Koh-Lanta est perçue comme sexiste par des candidats masculins qui n’hésitent pourtant pas à jouer la carte de la « solidarité masculine ». Les stratégies femmes/hommes sont-elles le reflet bronzé, musclé et à l’eau salée des rapports de genre de notre société ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

Il faut vraiment qu’on se considère comme des sœurs. Moi mon objectif, c’est d’emmener cinq femmes au carré final. Pour cela, il faut établir une stratégie et que tout le monde fasse tout pour éliminer dès le départ un garçon. » Le pacte entre femmes proposé par Coumba dans Koh-Lanta, la Légende n’aura pas tenu longtemps : entre trahisons et retournements de situation sous le soleil de Polynésie, Jade est la dernière femme parmi les quatre finalistes assurés d’aller à l’épreuve d’orientation.

L’alliance féminine a été décriée sur les réseaux sociaux, où Coumba a fini par être la cible de harcèlement. Pourtant, les candidats masculins ont fait valoir la « solidarité masculine » lors des conseils, une manière d’avancer dans le jeu qui a fait beaucoup moins de vagues. Et si ces alliances sous les cocotiers racontaient comment notre société perçoit et reproduit les dynamiques genrées ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs