Accueil Société

Bruno Humbeeck, psychopédagogue: «Les enfants souffrent plus des tensions que du masque lui-même»

Le port du masque à partir de 6 ans a enflammé le débat public. Au-delà du clivage, le psychopédagogue Bruno Humbeeck invite les adultes à y voir une opportunité pédagogique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Depuis ce lundi, les élèves de primaire sont invités à porter un masque dans l’enceinte de leur établissement scolaire, comme dans tous les lieux publics. Une mesure qui a fait l’effet d’une bombe auprès des adultes, y voyant une atteinte à l’épanouissement de leur progéniture. Le psychopédagogue et chargé de recherche à l’Université de Mons, Bruno Humbeeck, plaide au contraire pour un discours apaisé car, selon lui, « les enfants ont une capacité d’adaptation qui n’est gênée que par les tensions et le bruit insoutenable que font les adultes lorsqu’ils se mettent à polémiquer. »

En tant que psychopédagogue, êtes-vous « pour » ou « contre » le masque ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Ernotte Sébastien, mardi 14 décembre 2021, 8:29

    Quoi il y a vraiment des écoles aussi mal informés et irrespectueuse des enfants pour respecter la mesure du masque a 6ans? Heureusement pour la santé publique, aucune écoles que je fréquente (bcp) n applique cette décision politique sans fondement. Je tirns a rassurer les parents. Comme si on allait masquer nos enfants. Lol

  • Posté par noel lelon, lundi 6 décembre 2021, 23:34

    Très bien Mr Humbeeck. Le port du masque était une belle occasion de vivre la citoyenneté à l’école. C'est une nouvelle occasion manquée. Une de plus. Quand on voit, quand on entend et quand on lit ad nauseam des soi-disant professionnels de l’éducation, directions d’écoles en tête (exemple la Toumsin), insister lourdement sur le seul aspect de la contrainte en la désapprouvant à demi-mot, on se demande quelles démarches citoyennes ces gens enseignent aux enfants tout au long de leur parcours scolaire. Ministre de l’Education en tête. Les premiers flattent les parents clients de l’école et la seconde flatte son électorat. On ne s'étonne plus de l’état de déliquescence de notre enseignement. Pauvres enfants ! Faut-il désespérer ?

  • Posté par Durieux Karine, lundi 6 décembre 2021, 22:02

    Un article à faire lire à certains parents spécialistes pour torturer leur enfant! Il faudrait leur faire copier dix fois et étudier par coeur... Merci Mr Humbeeck pour cette prise de parole pertinente et courageuse!

  • Posté par Lopes Helena, lundi 6 décembre 2021, 21:35

    Enfin une parole sensée. Toute cette agitation autour du masque ne sert qu'à stresser et déstabiliser les enfants, qui par ailleurs ont une capacité d'adaptation bien supérieure à celles des adultes. Ce qu'il faut, c'est leur expliquer, calmement, pourquoi le masque est important. Les enfants ne sont pas idiots, ils sont à même de comprendre pour peu qu'on prenne la peine de leur expliquer, et pas de hurler et gesticuler hystériquement comme s'il s'agissait d'une torture!

  • Posté par Lopes Helena, lundi 6 décembre 2021, 21:35

    Enfin une parole sensée. Toute cette agitation autour du masque ne sert qu'à stresser et déstabiliser les enfants, qui par ailleurs ont une capacité d'adaptation bien supérieure à celles des adultes. Ce qu'il faut, c'est leur expliquer, calmement, pourquoi le masque est important. Les enfants ne sont pas idiots, ils sont à même de comprendre pour peu qu'on prenne la peine de leur expliquer, et pas de hurler et gesticuler hystériquement comme s'il s'agissait d'une torture!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs