Accueil Société

Faute de réaction fédérale, la Ville de Bruxelles et les ONG mettent les demandeurs d’asile à l’hôtel

Depuis des semaines, une partie des demandeurs d’asile ne peut plus être prise en charge par Fedasil, faute de place. Des dizaines d’hommes se retrouvent à la rue par des conditions hivernales alors que l’Etat est tenu de les héberger.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Lundi matin, une centaine d’hommes se sont retrouvés sur le carreau à la porte du Petit Château, le centre d’enregistrement et de premier accueil des demandeurs d’asile, à Bruxelles. Un scénario qui se reproduit quotidiennement depuis des semaines alors que Fedasil n’est plus en capacité d’absorber le nombre de requérants. Le réseau d’accueil est complètement saturé et les créations de nouvelles places ne suivent pas le rythme (tant s’en faut). Résultat : pour ceux qui n’ont pas de solution de logement que ce soit à titre privé ou via le réseau d’aide au sans-abrisme (saturé, aussi), il ne reste que la rue. Après les épisodes neigeux de la semaine passée et ne voyant pas de solution d’urgence du fédéral – qui a la responsabilité de la prise en charge des demandeurs d’asile –, la Ville a débloqué des moyens pour financer la location provisoire de 100 places d’accueil dans un hôtel. Concrètement, c’est la Plateforme citoyenne qui gérera le lieu, épaulée par Médecins sans frontières.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par L. D., mardi 7 décembre 2021, 10:26

    Quant aux bruxellois de la classe moyenne moyenne, ils vont encore payer plus d'impôts pour des réfugiés économiques, donc des illégaux. L'autre jour, j'ai vu MSF harceler les clients d'un Colruyt si c'est pour cela, c'est une honte. NB : je n'ai rien donné

  • Posté par L. D., mardi 7 décembre 2021, 10:26

    Quant aux bruxellois de la classe moyenne moyenne, ils vont encore payer plus d'impôts pour des réfugiés économiques, donc des illégaux. L'autre jour, j'ai vu MSF harceler les clients d'un Colruyt si c'est pour cela, c'est une honte. NB : je n'ai rien donné

  • Posté par lambert viviane, mardi 7 décembre 2021, 1:30

    Il faut de l'aide pour les sinistrés des inondations de juillet. Il y a là-bas aussi des sans-papiers. Qui finance la plate-forme des sabs-papiers ?

  • Posté par lambert viviane, mardi 7 décembre 2021, 1:30

    Il faut de l'aide pour les sinistrés des inondations de juillet. Il y a là-bas aussi des sans-papiers. Qui finance la plate-forme des sabs-papiers ?

  • Posté par collin liliane, mardi 7 décembre 2021, 0:20

    Leur place n'est pas dans un hôtel, mais dans un avion.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs