Accueil Société

Vaccination obligatoire: les images de la manifestation des soignants

Les manifestants dénoncent l’obligation vaccinale des soignants.

Temps de lecture: 2 min

Environ 3.800 personnes, selon l’estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, manifestent ce mardi depuis 10 h 30 à Bruxelles contre l’obligation vaccinale visant le personnel soignant.

Cette manifestation, organisée en front commun par la CGSP, le Setca, la CNE, le SLPF et la CGSLB, succède à une semaine de mobilisation devant le cabinet du ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke. Elle a débuté par un rassemblement sur la place de La Chapelle. Le cortège s’est ensuite mis en branle en direction du carrefour Arts-Loi, aux portes de la « zone neutre » et du siège du gouvernement fédéral.

Les manifestants ont fait du bruit et lancé des pétards. Ils arboraient de nombreuses pancartes et banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Un plan contre la pénurie d’infirmiers maintenant », « Du bon sens », « SOS », « La vraie urgence n’est pas de licencier », « Sauvez notre système de santé au lieu de licencier », « Mon corps, mon choix » ou encore « Urgences en souffrance ». Des blouses blanches, brandies au-dessus de la foule, servaient aussi de supports à des slogans. Des pompiers ambulanciers étaient présents en fin de cortège.

En marge de la mobilisation, une délégation syndicale devait rencontrer des représentants du parti Ecolo à 9 heures, du PS à 10 heures, du MR à 11 heures, ainsi que le ministre de la Santé à 11 h 45. Des entretiens avec des partis flamands devaient également avoir lieu dans la journée.

« Le secteur des soins est atrophié de longue date et a été d’autant plus atrophié par la crise sanitaire », défend Olivier Nyssen, secrétaire général CGSP. « Sanctionner les travailleurs non vaccinés va accroître encore la pénurie jusqu’à mettre en péril les soins de santé dans le pays. Le fait de diminuer les bras pour les patients va augmenter la charge et l’essoufflement des soignants vaccinés. Des lits déjà ferment actuellement », a-t-il ajouté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 7 décembre 2021, 13:59

    La dérive du syndicalisme corporatif avec objectifs lucratifs est là. Malgré des centaines de millions affectés et même à terme plus d’un milliard les revendications vont dans tous les sens. Restent de difficiles problèmes de gestion des ressources humaines avec l’erreur d’une prolongation générale des études qui éloigne les candidats et ne répond pas aux spécificités des besoins, Ces spécificités n’ont pas été étudiées et la réorganisation du secteur n’a pas été anticipée. Moralité, les normes belges sont comparables aux pays voisins et même souvent meilleurs mais personne n’est satisfait et le secteur souvent rame.

  • Posté par Martin Roland, mardi 7 décembre 2021, 13:46

    L'argumentation de ces "soignants" est affligeante de stupidité. < https://www.lesoir.be/410582/article/2021-12-05/charleroi-les-infirmiers-non-vaccines-sattirent-les-foudres-des-medecins-des . Ces personnes n'ont pas leur place dans un hôpital: ils incarnent la bêtise, l'absence de bon-sens, l'égoïsme et l'ignorance. S'il n'y a pas assez de personnel, l'armée pourrait fournir des infirmiers vaccinés.

  • Posté par Jammot Yannick , mercredi 8 décembre 2021, 9:21

    Bonjour Monsieur, nous serions curieux de vous voir sur le terrain. Ces "soignants" sont ceux qui vous apporteront la panne lorsque vous en aurez besoin... Ne l'oubliez pas, ça peut arriver à tout le monde, peut-être qu'à cet instant ils "ignoreront" vos appels ? Alors "comme à l'armée", avec une toute fraîche prothèse de hanche vous creuserez votre trou pour votre grosse commission !

  • Posté par Degive Albert, mardi 7 décembre 2021, 12:56

    Les syndicats en perte de vitesse, soutiennent, contre leurs collègues, les quelques % qui refusent le vaccin. En mélangeant pénurie et incompétence. Les non vaccinés tomberont malades, et seront manquants de toute façon. Je soutiens de tout mon cœur les soignants vaccinés, ceux qui m'aident chaque jour

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 8 décembre 2021, 0:23

    Et ceci que l'on soit "syndicaliste" ou pas d'ailleurs...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko