Accueil Monde Afrique

Variant omicron: un premier rapport venu d’Afrique du Sud donne de l’espoir

Un grand complexe hospitalier de Pretoria, en Afrique du Sud, a publié un premier rapport sur les personnes prises en charge depuis l’arrivée du variant omicron.

Temps de lecture: 2 min

Un grand complexe hospitalier de Pretoria, en Afrique du Sud, où a été signalé le premier cas de contamination au variant omicron, vient de publier un premier rapport sur ce nouveau variant. Il y dresse le profil des patients hospitalisés à cause du covid.

Début décembre, 42 personnes se trouvaient dans le département coronavirus de l’hôpital. Neuf d’entre elles avaient besoin d’un apport en oxygène, 29 ont été testées positives mais sans symptômes (et étaient donc hospitalisées pour d’autres raisons), quatre personnes avaient besoin de soins supplémentaires, dont une qui a dû être admise aux soins intensifs. Des proportions bien inférieures à ce que l’hôpital a connu lors des vagues précédentes, souligne le rapport consulté par Het Laatste Nieuws.

« Le nombre de patients n’ayant pas besoin d’oxygène est frappant », commente un infectiologue de l’hôpital. Et de souligner le contraste avec l’année et demie passée, lors de laquelle les bruits des machines à oxygène étaient nettement plus présents. Ce changement a aussi été remarqué dans d’autres hôpitaux de la province du Gauteng, souligne le rapport, mais les prochaines semaines permettront de déterminer s’il s’agit d’une vraie tendance ou non.

Une moindre dangerosité du variant omicron serait-elle à l’origine de ce changement potentiel ? C’est ce que suggère le rapport, qui s’appuie sur les chiffres recueillis dans la province du Gauteng. Au total, dit le rapport, 8 % des patients covid sont emmenés aux soins intensifs, contre 23 % avec le variant delta.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Giuseppa Aviara, mardi 7 décembre 2021, 13:52

    Certains seraient déçus, que apparemment détecté pour la première fois dans un pays africain, Omicron au final ne serait pas la "mère des variants" qu'ils croyaient...

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, mardi 7 décembre 2021, 14:26

    Ben non, Omicron n'est que le nième variant du virus généré (crée?) à Wuhan.

  • Posté par Raspe Eric, mardi 7 décembre 2021, 13:03

    Attendons de savoir combien de particules virales une personne infectées par la variante omicron produit, combien de particules virales sont nécessaires à omicron pour infecter un sujet et quelles sont les conséquences de cette infection chez les personnes âgées et affaiblies avant de crier victoire.

Sur le même sujet

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs