Accueil Société

Obligation vaccinale: la police utilise du gaz lacrymogène pour repousser certains manifestants

Des manifestants ont tenté de s’introduire dans le bureau de Frank Vandenbroucke, ministre fédéral de la Santé.

Temps de lecture: 2 min

Environ 3.800 personnes, selon l’estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, ont manifesté ce mardi matin depuis à Bruxelles contre l’obligation vaccinale visant le personnel soignant.

Cette manifestation, organisée en front commun par la CGSP, le Setca, la CNE, le SLFP et la CGSLB, succède à une semaine de mobilisation devant le cabinet du ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke. Elle a débuté par un rassemblement sur la place de La Chapelle. Le cortège s’est ensuite mis en branle en direction du carrefour Arts-Loi, aux portes de la « zone neutre » et du siège du gouvernement fédéral.

Les manifestants ont fait du bruit et lancé des pétards. La mobilisation était colorée par les multiples pancartes et banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Un plan contre la pénurie d’infirmiers maintenant », « Du bon sens », « SOS », « La vraie urgence n’est pas de licencier », « Sauvez notre système de santé au lieu de licencier », « Mon corps, mon choix », « Prenez soin de nous » ou encore « Urgences en souffrance ». Des blouses blanches, brandies au-dessus de la foule, servaient aussi de supports à des slogans.

D’après Het Laatste Nieuws, la police a utilisé du gaz lacrymogène pour repousser des manifestants qui tentaient de pénétrer dans le bureau de Frank Vandenbroucke.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, mardi 7 décembre 2021, 17:50

    On a perdu quelques 30% de soignants du fait de leur épuisement lié en bonne partie à l'insuffisance de la couverture vaccinale... et les 10% de soignants non vaccinés prennent actuellement en otage les soignants vaccinés avec la bénédiction des syndicats: "Si vous n'acceptez pas notre attitude irresponsable, vous devrez tout faire tout seuls!" Ceci dit, la classe politique est fortement responsable, elle aussi, du climat délétère actuel. Il n'y aurait peut-être pas eu un tel épuisement si les politiques avaient mieux traité les soignants. Cela fait longtemps en effet qu'ils connaissent les horaires démentiels et les abusives obligations administratives imposés aux soignants, et restent pratiquement sans réaction. Je place beaucoup d'espoir en M. F. Vandenbroucke: lui seul semble commencer à comprendre qu'il faut réellement et urgemment améliorer le bien-être des soignants. Fasse le ciel qu'il ne se borne pas à augmenter les salaires, mais qu'il s'attaque surtout à humaniser les relations entre administrations (hôpital, INAMI, etc.) et soignants. Il est temps d'enfin soigner les soignants.

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 7 décembre 2021, 16:53

    Ce n'est pas ici la loi sur le travail qui est concernée mais celle qui réglemente l'exercice des professions de santé. L'organe compétent pour statuer sur l'octroi, le maintien ou le retrait du visa permettant d'exercer est la Commission médicale provinciale. Elle a notamment à prendre en considération les capacités physique et mentale des praticiens ainsi que la dangerosité qu'ils peuvent représenter pour les patients. On serait curieux de l'entendre s'exprimer dans ce concert un peu cacophonique ...

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 7 décembre 2021, 16:47

    Corproratisme de bas étage, cette animation syndicale ne vise que s'imposer pour une négociation sectorielle avec comme alibi la liberté individuelle, noyé dans une situation de crise due à la prolongation des études, le pic épidémique et les difficultés financières des institutions.

  • Posté par Stéphan Vanden Eynde, mardi 7 décembre 2021, 16:04

    Je ne comprends pas comment ont peut être personnel soignant et ne pas être vacciné. Cela devrait être les vaccinés qui manifestent contre les non vaccinés.

  • Posté par Dagnelie Raphaël, mardi 7 décembre 2021, 16:03

    Des troubleurs de trouble en profitent pour casser.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko