Accueil Sports Autres sports Volley-ball

Le volley flamand sur la même voie que la gymnastique?

Dans une émission diffusée sur Canvas, trois anciennes joueuses de l’équipe nationale de volley dénoncent le comportement du coach Gert Vande Broek. Les similitudes avec ce qui s’est passé en gymnastique sont criantes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Attaques personnelles, bodyshaming, harcèlement, mise en place d’un climat anxiogène. Dans le deuxième épisode de l’émission « De prijs van de winnaar » (Le prix du vainqueur) qui révèle, sur la chaîne Canvas, ce qui se cache derrière les victoires dans le sport de haut niveau, trois anciennes joueuses de l’équipe nationale féminine de volley-ball – les Yellow Tigers –, Freya Aelbrecht, Hélène Rousseaux et Valérie Courtois (la sœur de Thibaut) ont dénoncé le comportement du coach Gert Vande Broek, considéré comme de « l’abus émotionnel ». En poste depuis 2008, celui-ci est toujours en place à l’heure actuelle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Volley-ball

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs