Accueil Monde Proche-Orient

Affaire Khashoggi: une arrestation qui tombe à point nommé

Après une visite critiquée d’Emmanuel Macron en Arabie Saoudite, un suspect a été arrêté à Paris dans l’affaire Khashoggi. Ce journaliste et militant avait été assassiné en 2018. Le prince héritier saoudien est cité dans plusieurs rapports pour son implication.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Le timing fait bien les choses. Ce mardi, un homme a été arrêté à l’aéroport français de Roissy-Charles-de-Gaulle dans l’affaire du meurtre de Jamal Khashoggi. Il y a trois jours à peine, Emmanuel Macron devenait l’un des premiers chefs d’Etat occidentaux à rencontrer le prince héritier Mohammed Ben Salmane (MBS) depuis l’assassinat du journaliste et militant saoudien.

Mardi matin, un homme portant le passeport de Khalid al-Otaibi a été interpellé par la police aux frontières alors qu’il se préparait à prendre un vol pour Riyad, la capitale de l’Arabie saoudite. Khalid al-Otaibi est soupçonné d’être membre du commando qui a tué Jamal Khashoggi au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, en 2018. Il a été placé en rétention judiciaire dans le cadre d’un mandat d’arrêt international émis par la Turquie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Constant Depiereux, samedi 11 décembre 2021, 10:25

    Fallait ranger les Rafales sous la moquette?

  • Posté par Desmet Marc, mardi 7 décembre 2021, 19:46

    Les têtes vont-elles tomber en... rafales?

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs