Accueil Société

Ecoles, crèches, cafés… ces lieux où circule le plus le coronavirus

Selou une étude menée par la KU Leuven, les infections sont plus nombreuses dans les secteurs des soins et de l’enseignement.

Temps de lecture: 2 min

Les plus hauts taux d’incidence, soit le nombre de contaminations par 100.000 habitants en deux semaines, se situent dans les secteurs de la santé et de l’enseignement, comme l’indique le rapport bimensuel de la KU Leuven et du service externe pour la prévention et la protection au travail Idewe. Les conclusions du rapport montrent également que les secteurs et entreprises ayant fourni le plus d’efforts pour réduire les contaminations s’en sortent bien. « Une évolution encourageante », commente le professeur et directeur général d’Idewe Lode Godderis.

Depuis un an, Idewe publie toutes les deux semaines un rapport sur le nombre d’infections et leur localisation. Pour cela, Idewe utilise les données publiées par Sciensano, ainsi que celles de la sécurité sociale. Enfin, le service utilise également ses propres données, collectées lors du tracing.

Les résultats montrent que ces deux dernières semaines, le virus circule le plus souvent dans les secteurs de la santé et de l’enseignement. Le taux d’incidence est aussi élevé dans les crèches et les garderies. En outre, le virus est présent dans les secteurs social, sportif et dans les cafés.

« Ce n’est pas très surprenant », réagit Lode Godderis, également membre du GEMS, le groupe d’experts chargé de conseiller les différents gouvernements du pays. « Ce sont des secteurs où les gens ont beaucoup de contacts rapprochés avec les autres. Ce qui est positif, c’est que les chiffres semblent diminuer dans les secteurs qui font des efforts ».

Lode Godderis pointe par exemple les restaurants, où les gens sont le plus souvent assis, mais aussi les entreprises, où les employés pratiquent le télétravail et la distanciation sociale.

Les analyses des contacts à haut risque révèlent que les pauses non supervisées sont souvent des moments plus risqués. Il peut s’agir, par exemple, de brèves conversations dans la salle du personnel ou de pauses-café.

Le professeur réitère donc ses précédents plaidoyers en faveur du télétravail et de la ventilation, tant dans l’industrie hôtelière que dans les écoles. Après l’annonce, à la mi-novembre, d’un nouveau retour au télétravail, le nombre de contacts à haut risque dans les entreprises a diminué. « Il y a certainement encore une marge d’amélioration, mais les données montrent que les entreprises font des efforts », conclut l’expert.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 8 décembre 2021, 7:52

    Ceci confirme donc deux évidences aussi souvent mal acceptées que pourtant indéniables : toute autre chose égales par ailleurs : 1. sans contact, point de transmission; 2. importance des transmissions directement proportionnelle à la concentration des particules virales dans l'air inspiré. Une 3ème évidence, non rappelée ici, est que, faute d'être limitée partout où elle existe, la transmission ne le sera en fait jamais nulle part. Jusqu'à ce qu'une dernière mutation ne vienne rendre, un jour, un nouveau mutant, bénin pour tout le monde, remplacer ceux qui circuleront alors. Mais, d'ici-là, toutes les aventures restent possibles...

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 8 décembre 2021, 7:55

    Petite correction : "Jusqu'à ce qu'une dernière mutation ne vienne rendre, un jour, un nouveau mutant, bénin pour tout le monde, capable de remplacer ceux qui circuleront alors."

  • Posté par Ernotte Sébastien, mardi 7 décembre 2021, 22:51

    Euh, LeSoir, lisez vous les rapports épidémiologique hebdomadaires de sciensano? Les lieux de transmission y sont bien indiqués, et pour toute la belgique. Et ce n est pas dans les écoles! Ne voyez vous pas le lien entre ce titre de propagande vaccinale et la vaccination absure scientifiquement des enfants et du personnel soignant ?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 8 décembre 2021, 10:24

    <Ernotte>, vous représentez une vraie infection à vous tout seul. Contrairement aux éboueurs (profession plus que respectable par ailleurs) qui passent leur journée à récolter les immondices et à vider les poubelles (que vous prenez, de votre côté, un malin plaisir à remplir), vous passez votre temps à répandre les "détritus" un peu partout sur votre "chemin"... Deux mots vous définissent parfaitement : <infection nuisible>.

  • Posté par Raspe Eric, mercredi 8 décembre 2021, 9:08

    La question qui se pose est de savoir si les propagandistes négationnistes qui polluent ce forum de leur arnaques, manipulations et mensonges sont des alliés sadiques, limite terroristes du virus qui espèrent qu'il cause un maximum de morts, des traîtres à la solde de poutine qui désirent déstabiliser notre société (https://www.franceculture.fr/emissions/reseaux-sociaux/reseaux-sociaux-emission-du-jeudi-09-septembre-2021) ou des moutons de Panurges sous influence qui veulent engraisser wakefield (https://www.rtbf.be/auvio/detail_investigation?id=2837874).

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko