Accueil Société Régions Bruxelles

Manifestation contre l’obligation vaccinale: des pompiers soupçonnés d’être parmi les fauteurs de troubles (vidéos)

La direction des pompiers de Bruxelles promet des sanctions s’il s’avère que des membres de son équipe étaient parmi les fauteurs de troubles.

Temps de lecture: 2 min

Environ 3.800 personnes, selon l’estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, ont manisfesté à Bruxelles contre l’obligation vaccinale visant le personnel soignant.

Cette manifestation, organisée en front commun par la CGSP, le Setca, la CNE, le SLFP et la CGSLB, succède à une semaine de mobilisation devant le cabinet du ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke.

En fin de parcours, la police a dû user de gaz lacrymogène à l’entrée du cabinet du ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke. Des manifestants ont tenté de pénétrer de force dans la cabine. Ils ont pu être repoussés. La porte d’entrée du cabinet a cependant été endommagée. Elle a été fissurée. Il n’y a pas eu d’arrestation, mais il y a déjà eu identification de certains fauteurs de troubles.

Ces incidents sont survenus sur la fin du parcours de la manifestation du personnel soignant, qui s’étendait de la place de La Chapelle jusqu’au carrefour dit Arts-Loi, aux abords de la zone neutre.

Des sanctions contre les pompiers bruxellois ?

La direction des pompiers de Bruxelles a condamné mardi soir le comportement de certaines personnes portant l’uniforme pompier lors de la manifestation du secteur des soins de santé contre l’obligation vaccinale, a indiqué dans la soirée son porte-parole Bruxelles Walter Derieuw. Si des membres de son personnel sont identifiés parmi les fauteurs de troubles, des sanctions disciplinaires seront envisagées.

Des heurts ont eu lieu en fin de parcours, à hauteur du carrefour dit Arts-Loi. La police a utilisé du gaz lacrymogène contre des manifestants qui ont agité les vitres du cabinet du ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke et ont essayé de forcer l’entrée. La police a identifié des fauteurs de troubles.

Des pompiers ambulanciers sont venus de divers endroits du pays, entre autres de la région de Bruxelles, pour participer à la manifestation. Certains ont notamment formé une ligne de front devant une rangée de policiers.

«Ces comportements ne reflètent aucunement les valeurs de notre organisme et sont fortement désapprouvés par la grande majorité des collègues», a indiqué la direction des pompiers dans son communiqué. «Chacun peut bien entendu défendre ses revendications, mais il est important de le faire avec respect, en particulier envers les forces de l’ordre, surtout lorsque l’on est soi-même représentant d’un organisme public. S’il s’avère que des fauteurs de trouble font partie des pompiers de Bruxelles, des procédures disciplinaires seront entamées».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, mercredi 8 décembre 2021, 14:25

    Le vernis s'écaille comme d'habitude par le fait d'une minorité. Sanctions disciplinaires... quelques jours de mise à pied où ils iront faire leur second métier. Une garde de 24 H avec ou sans interventions = 3 jours de travail... Il faut bien sûr soutenir les autres héros, mais pas exagérer non plus!

  • Posté par meyer jean, mercredi 8 décembre 2021, 9:19

    Alors il faut punir....même les pompiers

  • Posté par nas kr, mercredi 8 décembre 2021, 3:15

    On peut défendre ses revendications avec respect et en particulier envers les forces de l'ordre les mêmes forces de l'ordre filmés en train de provoquer le désordre. Les forces aux ordres conviendrait mieux mais de l'ordre j'en doute.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 8 décembre 2021, 10:33

    On peut supposer que vous faisiez partie des "fauteurs de troubles" occupés à filmer (notamment) les forces de l'ordre ?

  • Posté par Otte Gérard, mercredi 8 décembre 2021, 0:35

    L'arroseur arrosé! Qui de mieux armé que les pompiers pour arroser la police ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo