Accueil Culture

Les partenaires sociaux critiquent vertement le futur statut d’artiste

Employeurs et syndicats s’accordent sur une lecture très critique du projet de statut d’artiste. Les employeurs fusillent en particulier l’assouplissement du régime chômage, qu’ils refusent d’avaliser.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Après quelques semaines délicates qui auraient pu voir la rupture de la concertation, le Conseil national du travail (CNT) a formulé ce mercredi un avis qui n’est que partiellement commun, et en tout cas doublement critique face au projet de réforme du statut d’artiste porté par les ministres des Affaires sociales Frank Vandenbroucke (Vooruit), du Travail Pierre-Yves Dermagne (PS) et des Indépendants David Clarinval (MR). En clair, non seulement les fédérations culturelles qui se sont impliquées dans ce projet vont découvrir les nombreuses objections partagées des partenaires sociaux, mais ils vont essuyer un double feu car employeurs et travailleurs y ajoutent leurs critiques distinctes en matière de régime chômage.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 8 décembre 2021, 17:25

    C'est insoluble, car le véritable artiste se veut indépendant, libre et imprévisible. Une sorte d'oiseau sur la branche, ce qui lui interdit d'endosser un statut ressemblant à celui d'un employé, ni même d'ailleurs aucun véritable statut, quelle qu'en soit la nature.

  • Posté par L. Jean-Christophe, vendredi 31 décembre 2021, 21:19

    Tout à fait

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs