Accueil Monde Afrique

Congo Hold-up: les affaires offshore de Moïse Katumbi

Riche homme d’affaires et gouverneur de la province minière du Katanga de 2007 à 2015, Moïse Katumbi a poursuivi son business minier, alimenté en partie par des contrats publics, en le logeant dans de discrètes sociétés offshore.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 17 min

Quand le groupe Necotrans dépose le bilan en juin 2017, c’est un empire qui s’effondre. Ce groupe français de logistique portuaire et minière comptait 6.000 employés, 90 filiales dans 40 pays et générait un milliard d’euros de chiffre d’affaires. La majorité de ses actifs ont été récupérés pour moins de 20 millions d’euros par un consortium mené par le rival de toujours, Vincent Bolloré.

Avant de sombrer, Necotrans a tenté de se refaire en République démocratique du Congo (RDC) et a racheté l’entreprise du gouverneur de la province minière du Katanga, la plus riche du pays.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs