Accueil Société

En matière de salaire, des policiers logés à des enseignes très différentes

En pleine « grogne » des policiers, « Le Soir » s’est intéressé à leur situation salariale. Mieux lotis que les militaires, moins bien logés que les pompiers, ils voient souvent leur salaire gonflé par les primes et les heures sup’.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Ce mercredi matin, les syndicats policiers ont de nouveau croisé le fer (et les tableurs Excel) avec le cabinet de la ministre de l’Intérieur, dans l’espoir d’obtenir des engagements concrets pour une revalorisation barémique globale de la fonction. Ils ne sont pas ressortis satisfaits de la réunion. Annelies Verlinden (CD&V) assure certes avoir sécurisé une enveloppe fédérale de 75 millions d’euros pour la cause, mais pour le front commun syndical, cette manne ne permettra d’assurer qu’une hausse mensuelle de « 37,5 euros par mois » pour les travailleurs payés sur base des barèmes d’entrée au sein de la police – le nerf de la guerre, pour les représentants des travailleurs qui estiment que le métier connaît une attractivité en chute libre. « Des cacahuètes », entend-on çà et là, tandis qu’un nouveau rendez-vous a été fixé à mardi prochain, histoire de laisser à la ministre la possibilité de rediscuter l’affaire devant le kern. Mais la tension est bel et bien remontée d’un cran.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Heneffe Jean-marie , jeudi 9 décembre 2021, 10:18

    L’exercice est difficile, mais ce petit effort journalistique est méritoire ! Trop souvent « on » se contente de relater telle ou telle manifestation, « on » se contente d’un micro trottoir aux réponses attendues… Il serait intéressant de comparer des profils similaires police/pompiers/enseignement/soins de santé/privé… Pour que le lecteur puisse se faire réellement une opinion, il faut creuser davantage.

  • Posté par Casier Etienne, mercredi 8 décembre 2021, 19:52

    Intéressants. Néanmoins, les montants nets cela ne veut pas dire grand chose puisque le net dépend de la situation familiale et maritale. Il faut communiquer les montants bruts. Et aussi tenir compte des éventuels pécules de vacances et primes de fin d'année. Tout cela devrait donner le montant annuel brut. Sinon on compare des pommes avec des poires.

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs