Accueil Belgique Politique

Le décret fiscal de Crucke, anti-classe moyenne? «Plutôt une clarification des règles en vue d’éviter des abus»

Visant notamment à préciser les contours de la taxation des véhicules utilitaires et à encourager l’enregistrement des donations mobilières, le décret « Crucke » clarifie les règles sans les révolutionner, estiment deux professeurs en fiscalité.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Economie Temps de lecture: 4 min

Une catastrophe en termes de bonne gouvernance : plutôt que de s’inquiéter des éventuels impacts du décret de Jean-Luc Crucke sur une « classe moyenne » dont les contours sont très flous, les deux professeurs de fiscalité que nous avons interrogés fustigent avant tout le sabotage politicien à leurs yeux d’un texte qui a fait l’objet d’une très large consultation en amont.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Durieux Karine, lundi 13 décembre 2021, 10:31

    Franchement, il me semble que c'est beaucoup de bruit pour pas grand chose... Faire en sorte que les propriétaires de gros SUV qui ne les utilisent qu'à des fins privées paient des taxes comme les citoyens qui possèdent un véhicule plus modeste ne me semble pas particulièrement injuste. Pousser les gens à déclarer des donations mobilières (argent ou actions) qui leur permettent en payant une taxe de 3% d'échapper à des droits de succession de 30% non plus...Cela ne constitue pas, me semble-t-il, une atteinte fondamentale à la classe moyenne...à définir plus précisément, d'ailleurs, par le MR...

  • Posté par Guiot Philippe, jeudi 9 décembre 2021, 18:32

    il me semble que certains intervenants devraient tenter de comprendre ce qu'ils lisent.......

  • Posté par J.-M. Tameyre, jeudi 9 décembre 2021, 15:13

    "Si l’origine des biens donnés n’est pas douteuse, je ne vois pas en quoi cela pourrait poser un problème…" J'en vois un, de taille. C'est de l'argent clair, taxé à 60% quand on le gagne et ensuite quand on le place (30% de précompte mobilier plus les taxes boursières et j'en passe). Et quand on veut le donner, rebelote : il faut encore PAYER pour être tranquille sinon le donataire devra peut-être payer des impôts. Et comme le délai de 3 ans ne rapporte pas assez, on allonge à 5 ans. Pourquoi pas 10 carrément avec un droit d'enregistrement de 7% tant qu'on y est ? Par contre, on distribue des maisons sociales à ceux qui ont un logement au bord, on a des "réfugiés" qui partent en vacances au pays, on a des chômeurs qui accumulent un patrimoine immobilier, on a des assistés qui cumulent les aides diverses (électricité, communications, transport public, soins de santé au ticket modérateur...) et qui au final vivent bien mieux que les travailleurs pauvres dont l'indemnité kilométrique n'a jamais été indexée. Si ce n'est pas de l'abus... !!!

  • Posté par J.-M. Tameyre, lundi 10 janvier 2022, 19:33

    @Desmet - où avez-vous vu que je parle des indépendants ? où avez-vous vu que j'insulte ? ce serait bien d'apprendre à lire puis d'essayer de comprendre...

  • Posté par Desmet Marc, mardi 14 décembre 2021, 8:53

    @JMT Donc tous les indépendants sont des masochistes imbéciles??? Devenez salarié alors!!! Vous insultez tout le monde - Encore une fois du grand n'importe quoi de MR'de primaire.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs