Accueil Société Régions Bruxelles

Mayorat de Saint-Gilles: Jean Spinette a la lourde tâche de la succession

Désigné mardi futur bourgmestre de Saint-Gilles, le socialiste disposera de peu de temps pour préparer le scrutin local de 2024 qui s’annonce périlleux pour le PS.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le processus d’attribution du mayorat à Saint-Gilles n’a plus rien en commun avec celui de 1985. A l’époque, le bourgmestre socialiste Corneille Barca avait intronisé Charles Picqué dans son bureau en présence de membres de la section. Quelque 36 ans plus tard, les militants se sont vu demander de trancher la question en assemblée générale. Agé de 73 ans, l’ancien ministre-président avait en effet annoncé de longue date céder son siège courant 2022. Mardi soir, les 81 votants ont dû choisir entre Jean Spinette, Cathy Marcus et Myriem Amrani. Le vrai match concernait les deux premiers. Au terme d’une campagne tendue, le premier l’a remporté. L’ex-président du CPAS local, aujourd’hui en charge de l’Enseignement et des Finances, a obtenu 58 % des voix. Cathy Marcus ne récolte que 30 % des suffrages. Pourtant, Charles Picqué l’avait désignée à différentes reprises comme bourgmestre faisant fonction. Elle emporte par ailleurs le match du vote populaire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs