Accueil Monde États-Unis

Joe Biden tancé par la Chine pour son curieux «sommet pour la démocratie»

Le sommet a lieu virtuellement ces 9 et 10 décembre. Il dérange jusqu’aux alliés de Washington.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Le « sommet pour la démocratie » servait à l’origine d’argument de campagne au candidat Joe Biden. Pourquoi ne pas organiser une rencontre internationale avec tous les alliés proches et lointains de l’Amérique, histoire de montrer à la Chine et la Russie que leurs modèles autoritaires n’avaient pas la faveur de l’opinion planétaire, voire de leurs propres populations ? Il fallait donc imaginer une vitrine aguicheuse, un « sommet » qui puisse parler à toute l’humanité, « rallie les nations du monde contre les forces autoritaristes », tordant le cou à l’image munichoise des démocraties corrompues et velléitaires, simples jouets dans les mains de roués dictateurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs