Accueil Société

Marc Van Ranst acquitté de diffamation à l’encontre de Willem Engel

Le virologue a été acquitté ce jeudi alors qu’il était poursuivi par Willem Engel pour diffamation. Ce dernier est condamné à verser 4.000 euros de dommages et intérêts.

Temps de lecture: 1 min

Le tribunal correctionnel de Malines a acquitté jeudi le virologue Marc Van Ranst pour diffamation. Il était poursuivi par le Néerlandais Willem Engel pour diffamation parce qu’il l’aurait traité d’escroc, de coronasceptique et d’extrémiste. Selon le procureur, les déclarations entre les deux hommes étaient tout au plus « une insulte », Van Ranst n’a pas directement traité Engel de négationniste du covid et il n’y a donc pas eu de crime, une affirmation que le tribunal a confirmé.

Van Ranst avait réclamé des dommages et intérêts à Engel pour comportement imprudent ou abusif et demandait 7.000 euros de dommages et intérêts. Le tribunal a accédé en partie à cette demande et a condamné Willem Engel à verser à Marc Van Ranst 4.000 euros de dommages et intérêts.

> Covid : la vaccination obligatoire divise l’Europe

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 9 décembre 2021, 23:45

    Comme dirait le grand Jacques : au suivant...

Sur le même sujet

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko