Accueil Société

Les criminels recherchés par la Belgique dormiront moins tranquilles à Dubaï

Alors qu’un bon nombre de barons de la drogue identifiés dans le cadre de l’enquête Sky-ECC se cacheraient aux Emirats, la signature d’un accord bilatéral signé avec ce pays devrait permettre de faciliter les demandes d’extradition émises par la Belgique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Désormais, la Belgique pourra demander l’extradition de criminels en cavale aux Emirats arabes unis (EAU). Alors que l’Etat de la péninsule arabique restait jusqu’ici pratiquement un angle mort pour notre justice, un accord signé ce matin par le ministre Vincent Van Quickenborne (Open VLD) et les autorités émiraties devrait en principe permettre l’instauration d’une vraie entraide en matière pénale entre les deux pays.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs