Accueil Belgique Politique

Wallonie: l’avenir de la majorité dans les mains des députés MR

Le gouvernement PS-MR-Ecolo a renvoyé le texte au parlement. Le décret fiscal de Crucke doit être approuvé ce vendredi. Sinon, c’est la crise politique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Retour à la case parlement pour le décret fiscal de Jean-Luc Crucke au centre d’une poussée de fièvre politique en Wallonie depuis le début de la semaine. Jeudi matin, le gouvernement wallon a en effet décidé de renvoyer le texte vers la commission des finances du parlement wallon. Une réunion de celle-ci est prévue ce vendredi après-midi dans le cadre du débat budgétaire. Heureux hasard. L’ordre du jour sera modifié d’ici là. Le ministre du Budget défendra son texte.

Dès jeudi midi, la procédure de remise à l’ordre du jour du projet de décret 707 a été enclenchée. Cela suppose le feu vert du bureau du parlement, ce qui relève de la formalité. Le CDH a néanmoins demandé que la décision soit soutenue par une notification officielle de la décision de renvoi du gouvernement. « Il faut travailler dans les règles », disent les humanistes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par J.-M. Tameyre, jeudi 9 décembre 2021, 21:15

    Tout ça pour 15 millions de recettes fiscales en plus quand l'endettement wallon est à 25 milliards. Naturellement, les "fraudeurs" ici sont ceux qui font des donations aux enfants, sur de l'argent gagné et taxé (!!!) mais rien sur le travail en noir, sur les fraudes sociales, sur les aides en allocs diverses quand on a une maison au bled ou qu'on part en vacances aux USA et qu'on fait chauffer la carte de crédit. Personne ne demande rien, c'est tout naturel. En tout cas, après un coup pareil, le MR n'aura plus ma voix. Que le PS et Ecolo balaient devant leur porte. Ils sont les premiers à avoir mis la Wallonie en faillite : il suffit de regarder ce que Mons et Charleroi sont devenus !

  • Posté par Giefvan Agathe, jeudi 9 décembre 2021, 18:21

    Ceci en dit long, non sur Garçon-Boucher –on sait depuis longtemps qu'il est inCONtrôlable–, mais sur les élus MR : de minables poujadistes, refusant par principe même la plus raisonnable modification fiscale, refusant de poursuivre la fraude et l'évasion fiscale. Ils sont sans doute eux-mêmes fraudeurs, car se justifier en disant "les fraudeurs ne voteront plus pour nous", c'est n'importe quoi. Pour qui voulez vous qu'ils votent ? Le PTB ?

  • Posté par J.-M. Tameyre, vendredi 10 décembre 2021, 3:14

    "Est-ce vraiment la classe moyenne qui est concernée par des donations mobilières ?" Bien sûr que oui. Ceux qui ont envie de laisser qqchose à leurs gosses sans que TOUT ne passe en droits de succession, ceux qui veulent permettre à leurs enfants d'avoir leur maison en 15 ans au lieu de 30 au lieu de laisser leur épargne en banque à 0.11% quand l'inflation est à 5%. Manifestement, vous n'avez RIEN compris. Comme avec le Covid d'ailleurs.

  • Posté par Lambert André, jeudi 9 décembre 2021, 18:49

    Il s'agit là d'un aveu implicite de complicité avec les fraudeurs de tous poils !!!

  • Posté par Giefvan Agathe, jeudi 9 décembre 2021, 18:29

    D'ailleurs ça montre l'opinion qu'ils ont de leurs électeurs, et de la classe moyenne. Ainsi, selon eux, c'est dans l'adn de la classe moyenne de frauder ? Est-ce vraiment la classe moyenne qui est concernée par des donations mobilières ? Plutôt la bourgeoisie !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs