Accueil Culture Cinéma

Luc Besson accusé de viol: la juge prononce un non-lieu

Le cinéaste âgé de 62 ans, qui a toujours contesté les faits, n’avait pas été mis en examen mais seulement placé sous le statut moins incriminant de témoin assisté.

Temps de lecture: 2 min

Une juge d’instruction du tribunal judiciaire de Paris a prononcé un non-lieu pour le cinéaste Luc Besson, accusé de viol depuis trois ans par l’actrice Sand Van Roy, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier.

La magistrate a suivi les réquisitions du parquet de Paris, qui avait réclamé le 8 octobre l’abandon des poursuites dans cette affaire très médiatique.

La plaignante conteste de longue date et point par point la procédure menée par la justice française, l’estimant biaisée et sa vie « détruite ».

« Je regrette d’avoir porté plainte, ce pays ne protège pas les victimes des gens connus », affirmait encore l’actrice belgo-néerlandaise dans un documentaire diffusé mi-novembre sur France 2.

Jeudi, elle a annoncé sur Twitter une « plainte pour faux » visant la magistrate.

Dans ce dossier, Luc Besson, âgé de 62 ans, conteste les accusations qui le visent. Il n’a pas été mis en examen mais seulement placé sous le statut moins incriminant de témoin assisté le 25 janvier dernier, à l’issue d’une longue audition.

L’affaire avait démarré avec la plainte pour viol déposée le 18 mai 2018 par l’actrice contre l’influent producteur et réalisateur français après un rendez-vous avec lui dans un palace parisien.

Deux mois plus tard, elle avait dénoncé d’autres viols et agressions sexuelles, commis selon elle au cours de deux années d’une « relation d’emprise professionnelle » avec M. Besson.

Ces plaintes avaient été classées sans suite en février 2019 par le parquet de Paris qui estimait n’avoir pu « caractériser l’infraction dénoncée ».

> Luc Besson au « Soir » : « On est entré dans une ère du conformisme hallucinante »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 9 décembre 2021, 15:22

    Espérons que cette rage systématique anti-hommes finira par passer. Sinon elle déclenchera un équivalent anti-femmes et personne n'y aura rien gagné, bien au contraire.

  • Posté par Stoob Spyridon, jeudi 9 décembre 2021, 15:36

    Bien dit. Il n'y a pas de doute qu'il existe des salauds mais considérer que TOUS les hommes et surtout les "blancs" le sont est une idiotie au minimum.

Sur le même sujet

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez toutes les sorties, salles et horaires sur Cinenews

Découvrez le programme
Cinenews Voir les articles de Cinenews