Accueil Sports Football Football à l'étranger

Coefficient européen: la Belgique perdra sa place directe en Ligue des champions dans un an

En mai 2023, le titre de champion de Belgique ne sera plus synonyme de jackpot européen : comprenez une place automatique pour la phase de poules de la Ligue des champions réservée aux 10 meilleurs pays au ranking de l’UEFA. Actuelle 13e, la Belgique ne pourra pas réintégrer le top 10 avec seulement La Gantoise encore en lice.

Temps de lecture: 4 min

De manière ininterrompue depuis 2013, la Belgique vivait une période privilégiée avec une place acquise au champion de Belgique dans la phase de groupe de la Ligue des champions, assortie d’une prime intéressante (de 8,6 millions en 2013, elle est montée à 15,6 millions cette saison !). Tour à tour, Anderlecht, La Gantoise, le FC Bruges et le RC Genk ont profité de cette « assurance de revenus garantis » en dominant la Jupiler Pro League.

Encore 9e an ranking européen au terme de la saison 2020-2021, assurant ainsi le ticket pour le champion de Belgique 2022, la Belgique savait qu’elle jouait gros cette saison au niveau de son coefficient européen. Rester dans le top 10 s’annonçait compliqué en commençant la saison à la 12e place.

Comment se calcule ce fameux coefficient d’un pays ? Par saison, en tour préliminaire, une victoire vaut 1 point, un partage vaut 0,5 point ; à partir de la phase de groupes, une victoire vaut 2 points, un partage 1 point. En fonction de l’importance de la compétition et des différents stades de participation, des bonus sont attribués. Ainsi, être en poules de la C1 vaut 4 points de bonus, se qualifier pour les 8es de finale vaut même 5 points. Finir premier ou 2e en poules en Europa League (4 points et 2 points) et en Conference League (2 points et 1 point) rapporte aussi des bonus. À partir des 8e en Europa League il y a un point de bonus par tour passé ; en Conference League c’est seulement à partir des demi-finales.

Les points pris par chaque club sont additionnés et ensuite divisés par le nombre de clubs inscrits en Coupe d’Europe, quel que soit le moment où leur parcours s’est arrêté. Concrètement, la Belgique avait 5 clubs engagés sur la scène européenne et tous les points pris ont été divisés par 5, peu importe qu’Anderlecht ait été éliminé au stade du dernier tour préliminaire des playoffs de la Conference League. Comme le ranking est calculé sur les cinq dernières saisons, le classement qui sera établi en fin de saison et qui déterminera la répartition des tickets européens pour la saison 2023-2024 allait voir notre pays perdre le bénéfice de la bonne saison 2016-2017 (12,500 points !) quand Genk et Anderlecht avaient atteint les quarts de finale de l’Europa League.

Avant cette dernière journée, le bilan déjà était sombre pour la Belgique avec une treizième place. L’élimination d’Anderlecht avait déjà été un mauvais coup pour le coefficient. Celle de l’Antwerp dès la 5e journée en Europa League était un deuxième coup dur. Plus douloureuses sont celles du FC Bruges mardi au PSG et de Genk ce jeudi soir face au Rapid Vienne.

Conséquences en cascade

Même si la Gantoise remportait la Conference League, ce parcours victorieux ramènerait au maximum 3,200 points au coefficient actuel, ce qui ne permet même pas de rejoindre l’Ecosse 10e… et qui a encore deux clubs qualifiés ! Qu’implique cette disparition du top 10 ? Une 11e ou une 12e place au coefficient condamne aux Playoffs de la Ligue des champions, le 3e tour est réservé aux pays classés 13e ou 14e, le 2e tour préliminaire est le lot des champions des pays classé entre la 15e et la 17e place. Avec une 13e place actuelle, le champion de Belgique passerait donc des poules au 3e tour… sauf si le vainqueur de la Ligue des champions est aussi qualifié pour les poules via son championnat, ce qui décale tout d’une place !

Le vice-champion entrerait alors au 2e tour préliminaire (voie de la Ligue). Quant au vainqueur de la Coupe, il pourrait déjà devoir entrer en lice dès le 3e tour préliminaire de l’Europa League tandis que la Conference League commencerait dès le 2e tour préliminaire pour les clubs belges…

Il faut quand même espérer que Gand aille le plus loin possible. L’Ukraine, actuellement 12e, a perdu tous ses clubs mais il faut quand même combler un retard de 1,200 points. Ce qui équivaut à une place en demi-finale en gagnant tous ses matches, y compris la première demi-finale…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Dubois alain, vendredi 10 décembre 2021, 8:07

    De toute façon il n'y a que la Champions League qui rapporte de l'argent. L'autre coupe ne rapporte rien et coûte peut-être même. Il suffit de voir hier le Stade quasi vide à l'Antwerp. En + jouer le jeudi soir c'est trop près du weekend ( championnat ).

  • Posté par Drumberg Benoit, vendredi 10 décembre 2021, 7:53

    Normal, ça fait des année que la Belgique ne fait que de la figuration en coupe d'Europe. Pas étonnant quand on voit le niveau de jeu de championnat belge...à pleurer . Comment peut-on encore payer pour un tel spectacle de désolation ?

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir