Accueil Monde Afrique

Factures salées, camions russes et paradis fiscaux: l’enquête «Congo Hold-up» sur Philippe de Moerloose

« Le Soir », « De Standaard » et ses partenaires de Congo Hold-up ont enquêté plusieurs mois sur les affaires en RD Congo du riche businessman belge Philippe de Moerloose. Notre enquête grand format.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Il est aux portes du top-100 des grandes fortunes belges. Il a bâti son empire d’abord en RD Congo, puis dans d’autres pays africains, avant de faire aujourd’hui son retour – fiscal et entrepreneurial – en Europe et en Belgique. L’enquête Congo Hold-up, dont « Le Soir » et « De Standaard » sont partenaires, s’est penchée plusieurs mois sur les affaires de Philippe de Moerloose (54 ans).

Notre enquête révèle en particulier les dessous des accords du Brabançon avec l’ex-gouvernement de Joseph Kabila. Ses sociétés, exportatrices notamment de Volvo et John Deere, ont distribué durant environ 10 ans pour plus de 740 millions de dollars d’engins de chantier, de machines agricoles et autres véhicules. Les documents que nous nous sommes procurés montrent des marges décrites comme « stratosphériques » par un initié, avec des prix multipliés jusqu’à fois sept entre le coût sortie d’usine et le prix de vente à la RDC.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par vanden bussche corine, mercredi 29 décembre 2021, 15:57

    comment expliquer qu'il y ait si peu de commentaires? Ce sujet, soit la continuation d'un système d'exploitation systémique de notre ancienne colonie (cette fois de manière capitaliste, sans doute légale mais totalement immorale, en profitant des failles d'une gouvernance corrompue) n'intéresserait-il pas?

  • Posté par Lambert Guy, lundi 13 décembre 2021, 14:53

    J'ai lu la réaction de Mr de Moerloose. A aucun moment, ce monsieur ne reconnait qu'il y a un problème systémique dans lequel lui et les politiques congolais ont trouvé largement leur compte alors que, dans le même temps, le public-cible à savoir le peuple n'y a rien (ou très peu) trouvé. Bref, un système par lequel les plus riches et les nantis deviennent encore un peu plus riches et nantis tandis que la cible, elle, reste pauvre. Curieux système!

  • Posté par vanden bussche corine, samedi 11 décembre 2021, 12:27

    Voir aussi l'article sur lui dans le Standaard. Fût-ce pour le plaisir des yeux: sa villa en Espagne et son yacht y sont en photo. Et toute cette fortune amassée dans un pays où la débrouille quotidienne de la population lui permet à grand mal de survivre ... Jamais effleuré par un problème de conscience quand vous vous regardez le matin dans la glace, Monsieur de Moerloose? Je ne voudrais pas être votre fille, même si celle-ci a sans doute une vie plus facile que la mienne. Je conseille vivement à toute la famille de s'offrir mutuellement les livres de Pierre Rabhi pour Noël. Un petit reset philosophique dans la veine "sobriété heureuse" me semble plus que nécessaire.

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs