Accueil Société

Sous le covid, les hôpitaux plient mais ne rompent pas pour l’heure

La pandémie accroît la charge de travail et dope dans le même temps l’absentéisme. Pour continuer à soigner le plus normalement possible, les hôpitaux doivent intégrer les deux variables dans leur équation de fonctionnement

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

La quatrième vague qui sévit met de nouveau semble-t-il les hôpitaux à rude épreuve depuis quelques semaines. Beaucoup d’entre eux rapportent des « situations tendues » sur le terrain entre un virus qui accroît la charge de travail et qui dans le même temps à tendance à réduire les effectifs susceptibles de l’assumer.

« On a dû fermer parfois pendant quelques heures les soins intensifs », affirme Frédéric Dubois, porte-parole du CHU de Charleroi. « On est en phase 1B. Cela signifie que la moitié des 44 lits en soins intensifs est dédiée aux patients covid, l’autre moitié à des patients non covid. D’un côté comme de l’autre, cela a parfois coincé. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, mardi 14 décembre 2021, 22:56

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-a-l-hopital-de-colmar-la-reanimation-submergee-par-les-patients-non-vaccines_4879659.html#xtor=EPR-502-[newslettervideo]-20211214-[video1]

  • Posté par Van de Vijvere Véronique, lundi 13 décembre 2021, 12:59

    Bon courage et mille mercis au personnel soignant et autres personnes impliquées qui ne ménagent pas leurs efforts depuis le début de la pandémie.

  • Posté par curto calogero, dimanche 12 décembre 2021, 16:51

    La performance des hôpitaux diminue fortement, voir le nombres de lit en SI.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 12 décembre 2021, 11:50

    M. Pe(e)ters est un activiste Qanon assez bas de plafond qui milite en faveur du virus.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 13 décembre 2021, 14:03

    M. Pe(e)ters est un activiste Qanon assez bas de plafond qui milite en faveur du virus.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs