Accueil Monde Europe

Pays-Bas: un homme soupçonné de vendre le coronavirus en flapules

Un Néerlandais, soupçonné de vendre le coronavirus en flapules, a été arrêté.

Temps de lecture: 2 min

Un homme a été arrêté aux Pays-Bas, puis remis en liberté, pour ses liens avec un site internet qui permettait de commander des flapules (petits contenants de liquide à usage unique) pour s’auto-infecter avec le coronavirus, a rapporté samedi le journal néerlandais De Telegraaf.

Cet homme, dont l’identité n’a pas été révélée, est accusé de fraude par la police financière (FIOD).

Ce site, du nom de jaikwilcorona.nl, qui a entre-temps été mis hors ligne, permettait d’acheter un « kit corona » pour 33,50 euros, avec lequel l’acheteur pourrait s’infecter avec le SARS-CoV-2.

« Nécessaire pour une contamination volontaire »

Selon le site internet, tout le nécessaire pour une contamination volontaire serait simplement livré par la poste. De cette façon, les gens pourraient retrouver l’accès à diverses activités limitées par les mesures sanitaires – dont la vie nocturne – sans vaccin mais grâce à une preuve de guérison.

L’homme a été arrêté par un service de la police néerlandaise spécialisé dans les fraudes fiscales. Il a entre-temps été libéré, a précisé une porte-parole mais continue à faire l’objet d’une enquête pour déterminer s’il a effectivement vendu certaines de ces flapules et combien ainsi que pour vérifier que le virus proposé est efficace.

Le site jaikwilcorona.nl a pour sa part été mis hors ligne par les autorités.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 12 décembre 2021, 14:34

    M. Pe(e)ters est un activiste Qanon assez bas de plafond qui milite en faveur du virus.

  • Posté par Peeters P, dimanche 12 décembre 2021, 12:06

    Selon l’étude prépubliée sur medRxiv, BMJ, l’immunité naturelle serait environ 13 fois plus forte que l’immunité obtenue après avoir reçu deux doses du vaccin Pfizer-BioNTech. « Cette étude a démontré que l’immunité naturelle confère une protection plus durable et plus forte contre les infections, les maladies symptomatiques et l’hospitalisation causées par le variant Delta du SARS-CoV-2, par rapport à l’immunité induite par le vaccin à deux doses BNT162b2 », ont déclaré les chercheurs. Quoi qu’il en soit, cela ne signifie nullement que l’on ne doit pas se faire vacciner parce qu’une immunité naturelle combinée à une immunité vaccinale est la meilleure manière de se protéger contre le virus. https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.24.21262415v1

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 12 décembre 2021, 17:22

    Effets secondaires mortels avec l'immunisation naturelle : plus de 27000 cas sur 2 millions de contaminations. Effets secondaires mortels après vaccination 4 sur plus de 8 millions de personnes vaccinées. Avoir été atteint de la covid ne protège pas forcément d'une ré-infection. Qui dit mieux!

  • Posté par massacry olivier, dimanche 12 décembre 2021, 16:31

    Et beurk le croisé de mauvaise foi Peeters, la P**e à deux balles, racole encore le chaland avec ses intox. Pour info cette étude date d'il y a 6 mois et n'a toujours pas été validées par la communauté scientifique. Dans l'historique de cette publication on retrouve l'execellent article de Gorski: https://sciencebasedmedicine.org/natural-immunity-covid-19/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=natural-immunity-covid-19. <L'essentiel : contrairement au récit poussé, pour COVID-19, "l'immunité naturelle" n'est pas supérieure à l'immunité induite par le vaccin, qui est moins variable et plus fiable. Même si c'était le cas, encore une fois, je dois souligner que l'immunité induite par le vaccin a un avantage clé sur l'immunité post-infection. Il n'est pas nécessaire que vous souffriez de la maladie et que vous fassiez face aux risques de maladie grave et de décès dus à la maladie pour l'acquérir.> Mais voila, la P**e a deux balles oeuvre à notre ruine, sa méthode que le virus se repende.

  • Posté par collin liliane, samedi 11 décembre 2021, 23:23

    Voir dans le même ordre d'idée: "Italie: les «corona parties» à nouveau très populaires" . Les antivax deviennent de plus en plus dingues.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une