Accueil Société

L’infectiologue Nathan Clumeck: «La vaccination ne suffira pas»

Sabre au clair, l’infectiologue Nathan Clumeck se réfère à un traité militaire ancien pour insister sur la nécessaire connaissance de l’ennemi qu’on combat mais aussi de ses propres forces et faiblesses. « Expliquer, c’est responsabiliser », insiste-t-il. Ce qu’il fait avec pédagogie dans un livre à paraître ce mercredi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

L’idée d’un livre lui est venue il y a un an, après être passé par plusieurs phases d’indignation, voire de colère, devant la désinformation ou la minimisation de la gravité de la situation par certains experts. Fort de son expérience de la pandémie de sida, le professeur émérite d’infectiologie de l’ULB décortique la nouvelle « Menace virale » à laquelle nous faisons face. Un ouvrage accessible, écrit dans un langage clair et précis, qui lutte contre les fake news en misant sur l’intelligence. En une quinzaine de chapitres courts, l’ancien chef de service du CHU Saint-Pierre passe en revue les hypothèses sur l’origine du virus, ses modes de transmission, le fonctionnement des vaccins et les traitements efficaces à l’heure actuelle. Il y explique les dilemmes éthiques entre liberté individuelle et santé publique. Mais aussi, comme le souligne le bandeau rouge qui ceint son opus, pourquoi la vaccination seule ne suffira pas…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

84 Commentaires

  • Posté par Ernotte Sébastien, vendredi 21 janvier 2022, 10:17

    "Ce sont des gens de plus 45 ans qui finissent aux soins intensifs. En dessous, c’est zéro !" Ça aussi on le sait depuis un an, c est pour cela que les moins de 45 ne prennent pas et ne prendront jamais les injections bâclées

  • Posté par Ernotte Sébastien, vendredi 21 janvier 2022, 10:15

    "on le laisse circuler parmi ceux qui ne vont pas souffrir du virus – comme on le fait d’ailleurs avec le virus de la grippe ou d’autres coronavirus bénins." Et oui, c est ce qie disent les spécialistes depuis un an...

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 14 décembre 2021, 20:36

    Avec la prolifération du nouveau variant, Omicron, la santé publique va avoir fort à faire pour refermer l'année sans trop de dégâts. Évitons les Fake news et plus que jamais, gardons la mémoire des bonnes recettes qui ont permis de nous en sortir jusqu'ici...

  • Posté par Kovacs Claude, lundi 13 décembre 2021, 20:09

    DERNIER ESSAI DE MESSAGE PACIFIQUE : "ma petite-fille de 13 ans qui voulait se faire vacciner mais avait peur de devenir stérile." Vu le manque de recul, j'aimerais beaucoup qu'on nous explique cette certitude, vu que toutes mes connaissances ont eu absence de menstruations, menstruations déréglées, abondance de sang et douleur, et deux fausses couches. Oui, franchement, même si je sais que ces témoignages directs de souffrances de proches sont niés avec vigueur, ce qui décuple ladite souffrance. Il ne peut rien assurer avant au moins cinq ans, je trouve ça horrible de jouer avec l'avenir de jeunes gens à peine pubères sans aucune certitude, alors qu'ils sont peu touchés par ce virus. Répondez, Monsieur, à la place de ma propre Grand-Mère je me cacherais de honte face à un tel mensonge ! AUCUN de ces messages sans extrémisme et sans réponses aux dizaines de cas proches et douloureux ne reçoivent de réponses. J'en conclus que ces afficionados à la vaccination obligatoire n'en n'ont aucune de pertinente et nous poussent comme des moutons de Panurge vers le suicide. Après ce manque de réponse et à la """négation des douleurs des proches (plus de quinze !),""" ne vous étonnez pas qu'on bascule dans le sens des antivax. Vous êtes visiblement nuls en Histoire et en littérature. Main Kamph, orwell, farenheit, avez vous zappé vos cours d'utopie devenue trop réaliste ? Ou allez-vous imiter les édiles de la Grande Peste de Marseille, qui va bruler les quartiers sains et les innocents "pour le plus grand bien ?" Aucun débat n'est visiblement possible avec un tel mépris des questions d'autrui. Et pour votre info, nous ne sommes pas des idiots primaires mais une dizaine d'universitaires dont des biologistes.

  • Posté par Ernotte Sébastien, vendredi 21 janvier 2022, 10:20

    Évidemment, il n est pas certain qu ils deviennent stériles, par contre le risque de miocardite est élevé, la perte d immunité naturelle se confirme. Pauvres enfants qui ont la malchance d avoir des parents mal informés ou pris par la panique

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs