Accueil Belgique Politique

Région bruxelloise: la lente féminisation de la fonction de bourgmestre

Début 2022, la Région bruxelloise comptera cinq femmes maïeures grâce aux désignations officielles cette semaine de Sophie de Vos à Auderghem et Claire Vandevivere à Jette. Malgré ce chiffre inédit, le chemin vers la parité mayorale reste ardu.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

La place Andrée-Payfa-Fosseprez borde la maison communale de Watermael-Boitsfort. Cet espace partiellement arboré se trouve au cœur de la commune du sud de Bruxelles. L’élue politique méritait bien une place centrale à son nom. Elle n’a pas seulement marqué l’histoire boitsfortoise avec ses trois mandats de bourgmestre. Elle est aussi la première femme à en ceindre la précieuse écharpe en Région bruxelloise. L’évènement date de janvier 1977. Quelque quarante-cinq ans plus tard, la Région bruxelloise s’apprête à compter cinq femmes bourgmestres. Ce chiffre historique deviendra réalité au début de l’année prochaine. En début de semaine, les sections locales de la LBJette à Jette et de Défi à Auderghem valideront en effet deux candidatures féminines pour succéder à deux maïeurs en partance. La première approuve ce lundi le nom de Claire Vandevivere pour remplacer Hervé Doyen (CDH). La seconde entérine mardi la candidature unique de Sophie de Vos pour reprendre l’écharpe mayorale de Didier Gosuin (Défi).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, jeudi 16 décembre 2021, 19:26

    Pas de problème du moment qu'on peut les critiquer comme les snuls mâles... Attention des Margaret Thatcher ça existe partout !!! Qu'on ne vienne pas nous traiter de "sexistes" ...

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 16 décembre 2021, 11:45

    Le vote est libre, les candidatures aussi. Mais imposer ou vouloir la parité est absurde. Un peu comme si on imposait qu'il y ait autant d'hommes qui enfantent que de femmes.

  • Posté par VERDOODT Jean-Marie, mercredi 15 décembre 2021, 18:00

    Un homme ou une femme, c'est égal. Mais, pour moi c'est celui qui a le plus de votes qui doit être nommé bourgmestre et pas un choix de partis. Pourquoi voter pour les communales autrement ??

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 15 décembre 2021, 0:09

    Hommes et femmes sont égaux. Aucune raison donc de disserter sur le sexe des bourgmestres.

  • Posté par Heymbeeck Joseph, lundi 13 décembre 2021, 7:47

    A Jette ça va être Claire, c'est clair.

Aussi en Politique

Coronavirus: mini-guerre scolaire en vue sur les mesures

Comme attendu, l’école est fortement perturbée par le variant omicron. Entre ceux qui veulent encore assouplir et ceux qui jugent que cela serait irresponsable, la tension est palpable. Une réunion conjointe des ministres de la Santé et de l’Enseignement est annoncée pour mercredi.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs