Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Verstappen champion du monde: un titre à l’arrache, et au (très) léger accent belge

Max Verstappen a décroché son premier titre de champion du monde dans le dernier tour du dernier Grand Prix de la saison, à Abou Dhabi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

On ne sait si Sophie Kumpen, la maman de Max Verstappen, est allée brûler comme tous les dimanches de Grand Prix un cierge dans la chapelle Sainte-Gertrude de Heppeneert, près de Maaseik, là où le gamin a grandi. On ne jurerait d’ailleurs pas que Sainte-Gertrude a influencé ce qui s’est passé dimanche à Abou Dhabi ; bien moins en tout cas que Michael Masi.

Ce qui est certain en revanche, c’est que Max Verstappen a fait le boulot. A 24 ans et deux mois, le voilà devenu champion du monde de Formule 1. Pas le plus jeune de l’histoire, comme ses débuts précoces (à 17 ans et demi !) et sa première victoire (un an plus tard) l’avaient un moment fait espérer. Le chemin a été plus ardu que prévu, « encombré » par un certain Lewis Hamilton et une monstrueuse équipe Mercedes. Mais cette fois, il l’a eu. A l’arrache, et malgré les récriminations du camp adverse…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs