Accueil Opinions Cartes blanches

«Non, le numérique n’a pas tous les droits»

Dans une carte blanche, un collectif de signataires souligne que le numérique divise la société et appelle à un changement de logiciel

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

L’ère du numérique dans laquelle nous sommes entrés de plain-pied depuis quelques années apparaît à maints égards comme une avancée positive. Qui peut en effet contester les progrès considérables que la technologie permet aujourd’hui dans bien des domaines ? Mais une médaille, même teintée d’or, possède deux faces. Et le revers de la médaille dont nous parlons est aussi malheureusement à plusieurs égards un facteur d’accroissement des inégalités, déjà bien présentes. Ce que l’on désigne communément par fracture numérique du 1er degré (inégalités d’accès), du 2e degré (inégalités de compétences et d’usages) et du 3e degré (utilisation des services essentiels) est une réalité malheureusement bien identifiée. Une réalité que personne ne conteste mais qui pénalise pourtant une grande partie de la population, toutes générations confondues, et plus particulièrement les publics déjà fragilisés sur le plan économique, social et culturel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs