Accueil Société Enseignement

Enseignement secondaire: vers la fin des examens de Noël?

Certaines écoles ont fait le choix d’organiser une session avant les vacances, d’autres ont fait une croix (parfois définitive) dessus. La crise sanitaire invite les établissements à la réflexion.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Dans les écoles secondaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles, il est de bon ton de clôturer l’année par une session d’examens censée faire le point sur l’ensemble de la matière emmagasinée depuis septembre. Une pratique certes non obligatoire et laissée à l’appréciation de chaque pouvoir organisateur (PO), mais qui était largement répandue. Du moins avant la crise sanitaire venue bouleverser le milieu scolaire. Déjà en décembre 2020, certains PO avaient demandé à leurs établissements de renoncer à la tenue d’une période d’examens avant les vacances de Noël. Cette année, sans que l’on ne dispose de chiffre précis, la question semble plus que jamais diviser les écoles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par collin liliane, mardi 14 décembre 2021, 11:33

    Absurde. Toute personne qui a été étudiante sait que les examens sont un énorme stimulant pour bosser dur. Encore une dégringolade de plus. Nos résultats Pisa finiront par être inférieurs à ceux de l'Albanie.

  • Posté par eric biltiau, mardi 14 décembre 2021, 11:03

    C'est toujours le même raisonnement de vouloir "inclure tout le monde", sans discernement, qui petit à petit mais chaque année, fait tomber le niveau dans notre enseignement. A quand une vraie évaluation des connaissances à avoir AVANT de toujours remettre en question ce qui a auparavant donné de bien meilleurs résultats.

  • Posté par Legarou Marcel, mardi 14 décembre 2021, 10:16

    Résultat des courses l’enseignement public est tellement au fond du trou que même des athées mettent leurs gosses au collège Après Marie Arena qui apprenait le savoir lire et le savoir calculer voilà qu’on veut changer de paradigme parce qu’un vieux con déguisé en bourlingueur vient de publier la somme verbeuse de sa soi disant connaissance du terrain

  • Posté par Frissen Jean-Marie, mardi 14 décembre 2021, 12:24

    Ce qui toutefois ne semble pas être une totale réussite : les chiffres PISA restent mauvais malgré le fait que l'enseignement "public" selon un forumeur (Debrabander) ne représente pourtant plus que 25% des élèves.... Comme quoi.

  • Posté par dams jean-marie, mardi 14 décembre 2021, 10:05

    Continuons la descente : pas d'examen, pas de devoirs, pas de leçons, pas d'éducation ni à l'école ni à la maison ! Mais : " voice", téléréalité, drogue , percing, tatouages, influenceur et influenceuse à gogo, coach en n'importe quoi , le smartphone branché de manière continue qui remplace tous les savoirs que l'on ne doit plus apprendre ( écrire , orthographe, langues , calculs et accès continuel aux "stars" Kardashian, Angèle, Stromae, Ronaldo, Bieber, Rihanna, Booba etc.) Bref le monde de demain sera l'analphabétisme exposant 100 ! Plus d'écoles, plus de travail , plus du tout d'éducation que de la drogue , viols , vols, meurtres ...MAD MAX!

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs