Accueil Opinions Éditos

La société change, le poids des cultes aussi

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

En 2015, le grand-duché de Luxembourg a réformé en profondeur le financement de ses cultes. La nouvelle loi est entrée en application l’année suivante. Cinq ans plus tard, l’Eglise catholique y connaît des problèmes de trésorerie qui l’obligent à se transformer en promoteur immobilier pour trouver de nouvelles ressources.

Pourquoi évoquer cette problématique ? Parce que nos Constitutions, la belge et la luxembourgeoise, sont très proches en ce qui concerne le financement des cultes. Et parce que la hauteur des fonds que ces derniers reçoivent chez nous ne correspond plus nécessairement à leur poids et à leur influence dans la société.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par collin liliane, mardi 14 décembre 2021, 14:35

    Entretenons le patrimoine lié à notre histoire et cessons de financer les cultes.

  • Posté par D Marc, mardi 14 décembre 2021, 13:38

    Un soutien au Vlaams Belang et à la NVA? La solution passe par une régionalisation plus approfondie notamment la Justice. Exactement le même raisonnement que celui des partis qui veulent la fin de la Belgique : "adéquation avec des réalités sociologiques".

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs