Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

«The Lost Daughter»: mal de mère

Une vraie tension rend le film attractif, mais il manque un « je ne sais quoi ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Pour ses premiers pas en tant que réalisatrice, Maggie Gyllenhaal choisit d’adapter Poupée volée (La figlia oscura), de la mystérieuse romancière à succès Elena Ferrante. L’héroïne de cette histoire se nomme Leda (incarnée à l’écran par Olivia Colman, vue notamment dans The Crown). Professeure d’anglais plutôt solitaire, elle passe des vacances en solo sur les côtes napolitaines pour se retrouver. Sur la plage, elle observe avec une attention toute particulière une famille bruyante, expressive, avec une mère et une fille particulièrement complices. Peu à peu, cette famille va l’obséder… la forçant à se replonger dans sa propre vie de famille et de mère.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs