Accueil Culture Cinéma

Pourquoi les Tuche cartonnent malgré la crise

Le quatrième volet des « Tuche » est sorti le 8 décembre et survole le box-office en France comme en Belgique malgré les contraintes liées au covid. Conte de Noël, il élargit son potentiel public.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

En dix ans, la famille Tuche, qui n’a jamais renié ses origines ancrées à Bouzolles et pimentées de sauce samouraï même quand elle s’est exilée un temps à Monaco, aux Etats-Unis ou à l’Elysée, s’est fait une fameuse place dans le paysage cinématographique français, réussissant à donner rendez-vous à un public de plus en plus large. Avec un progressif de fréquentation en France – fait unique dans l’histoire du cinéma français – qui fait rêver plus d’un, passant de 1,5 million d’entrées pour le premier opus en 2011 à pratiquement 5,7 millions d’entrées pour Les Tuche 3 en 2018, devançant La Ch’tite famille, de Dany Boon. Ce qui fait dire que leur côté à la fois populaire et subversif mais fidèle à des valeurs fondamentales telle la famille, a fait mouche bien au-delà des fans de la première heure.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par VERDOODT Jean-Marie, mercredi 15 décembre 2021, 17:57

    Débile !!

  • Posté par Degive Albert, mercredi 15 décembre 2021, 9:58

    Triste

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs