Accueil Opinions Éditos

Le coup de blues omicron

Quand il n’y en a plus, il y a en a encore. Cette fois, il s’appelle omicron et il donne un coup au moral.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

La course est épuisante, elle est surtout extrêmement déprimante. Après plus d’un an à plonger d’abord pour remonter lentement du fond du trou viral, nous voici de nouveau englués dans un corps à corps avec la pandémie. On croyait avoir pris un peu d’avance en se vaccinant, mais « omicron » nous remet la pression et nous pousse à retourner dans ce tunnel où la vie normale est réduite à l’évitement de risques. Le vaccin, qui évolue lui aussi, reste une des protections clés, mais dans cette course folle, le virus vient de reprendre le lead. Au grand désespoir de tous.

Ces dernières semaines, le quotidien de parents, de jeunes enfants, d’élèves, de travailleurs, d’entreprises est totalement chamboulé par l’avalanche de cas positifs. Ceux-ci se déclarent dans des classes, des crèches, des lieux de travail, des familles, lors de voyages aussi, nous donnant l’impression de nous déplacer à chaque instant sur un champ de mines.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

33 Commentaires

  • Posté par Dedecker Nicolas, mercredi 15 décembre 2021, 13:31

    Béa Pravda

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 15 décembre 2021, 14:14

    Dedecker Qanon

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 15 décembre 2021, 14:11

    ... et Kovidiot Dedecker !

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 15 décembre 2021, 12:58

    Ras le bol de ce Pop-Up me priant d'installer la nouvelle appli du Swâââr. C'est plus chiant que le virus et presque autant que la lecture de cet édito larmoyant.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 15 décembre 2021, 11:38

    C'est très bien, Mme Delvaux : continuez dans ce sens. Mais n'oubliez quand même pas que la "qualité" de votre journal et du message SCIENTIFIQUE qu'il a toujours véhiculé ... est souvent torpillé par des obscurantistes ... que vous laissez de plus en plus souvent délirer dans ces colonnes : "ils" n'y sont pas à leur place ; c'est tout !

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs