Accueil Société

610.000 euros pour lutter contre le harcèlement sexuel dans le milieu de la nuit

Un budget extraordinaire a été débloqué.

Temps de lecture: 2 min

En octobre dernier, le gouvernement bruxellois a engagé une concertation avec les membres du Conseil Bruxellois de la Nuit (1) après les faits de violences sexuelles dénoncés dans le cadre du mouvement #balancetonbar. Un plan d’action avec des solutions « des solutions concrètes et soutenues » a été établi autour de 4 axes : formation, sensibilisation, prévention et soutien aux victimes.

Pour le ministre-président Rudi Vervoort, « La sécurité de nos citoyennes et citoyens est une priorité et nous concerne toutes et tous. C’est pourquoi, ces mesures, déclinées autour de 4 axes – formation, sensibilisation, prévention et soutien aux victimes – seront élaborées en étroite concertation avec le Conseil Bruxellois de la Nuit, les administrations communautaires et régionales compétentes ainsi que le secteur associatif qui travaille au quotidien sur cette problématique spécifique. »

1. 100.000 euros pour rendre les établissements de nuit plus sûrs. Une formation en ligne disponible gratuitement en français, néerlandais et anglais sera développée afin que les établissements puissent faire former leur personnel en termes de sensibilisation, de prévention et d’intervention ou de mise en sécurité.

2. 10.000 euros pour informer les acteurs et le public de la nuit sur les services d’urgence et d’aide aux victimes. equal.brussels développera un support A4 autocollant en 3 langues reprenant les informations sur les services d’aide disponibles (CPVS, centres d’écoute et de soutien, numéros d’urgence) ainsi que les actions à entreprendre pour les personnes confrontées aux situations de harcèlement sexuel ou des violences sexuelles, notamment la règle des « 5D » (distraire – déléguer – documenter – diriger – dialoguer), pour aider une victime et intervenir en toute sécurité.

3. En 2022, equal.brussels lancera un appel à projets d’un montant de 200.000 euros afin de renforcer les projets existants et accélérer la mise en place de nouveaux projets.

4. Une campagne de sensibilisation grand public sur le harcèlement sera menée conjointement par equal.brussels (200.000 €) et Bruxelles Prévention et Sécurité (100.000 €) au deuxième semestre 2022. « Au-delà du secteur de la nuit, la problématique du harcèlement est récurrente à Bruxelles, qu’il soit perpétré dans l’espace public, dans le milieu professionnel ou sur les réseaux sociaux. Une sensibilisation plus générale de la population bruxelloise est dès lors indispensable » etiment Rudi Vervoort et la secrétaire d’Etat à l’égalité des chances Nawal Ben Hamou.Nawal Ben Hamou.

(1) Les cabinets Ben Hamou, Trachte, Vervoort, la commune d’Ixelles, Bruxelles Prévention & Sécurité, equal.brussels, visit.brussels, la zone de police PolBru, le service Tranquillité Publique de la Ville de Bruxelles, la Fédération Horeca Bruxelles, 24H Bruxelles, hub.brussels, la BBNF (Brussels By Night Federation)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Franck Fauchois, lundi 9 mai 2022, 18:42

    Bonjour , Je suis un particulier capable de octroyer des crédits à un taux de 2% pour subvenir à vos besoins financiers ou pour vous aider à réaliser vos projets. Veillez me contacter pour en savoir plus sur les modalités. Mail : franckfauchois@gmail.com

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 15 décembre 2021, 16:15

    Dans le cadre des propositions pour lutter contre les manouvres de certains la nuit, je pense que la pose de ceinture ce chasteté est indispensable pour les jeunes filles ...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko