Accueil Société

Le fédéral pourrait bloquer l’octroi de numéros Inami aux étudiants diplômés

Faute de dialogue avec les communautés, le fédéral avance sur la question des numéros Inami. Un projet de loi permettant de ne pas octroyer de numéro Inami à des médecins diplômés a été voté en première lecture.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Lorsqu’elle refait surface, la question des numéros Inami est de nature à entraîner quelques crispations. L’adoption en première lecture d’un projet de loi portant des dispositions en matière de santé n’échappe pas à la règle. L’article 87 de ce projet vise, notamment, à mettre en œuvre une maîtrise plus stricte du respect des quotas Inami par le fédéral. « Le ministre de la Santé prévoit noir sur blanc d’élaborer une loi permettant à l’Inami de ne pas octroyer de numéro à des médecins ou dentistes diplômés », s’insurge la députée Catherine Fonck (CDH). « Il s’agit d’une bombe atomique pour les jeunes diplômés, qui sont très actifs sur le terrain pour juguler la crise sanitaire actuelle. » La semaine dernière, cette disposition a tout de même été approuvée à la majorité, y compris par les partis francophones (PS-MR-Ecolo).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, vendredi 17 décembre 2021, 22:56

    Moi je comprends une chose: quelques flamands ont joué il y a plus de 10 ans un coup tordu en imposant un quota de 1150 numéros inami dont seulement 500 pour la wallonie et Bruxelles et depuis, il y plus d'un MILLION DE PLUS d'habitantS en Belgique, essentiellement en Wallonie et à Bruxelles. On n'a pas relevé le quota de numéros d'inami. D'où problèmeS.

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 17 décembre 2021, 15:41

    Lire la Carte blanche sur le sujet.

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 17 décembre 2021, 8:04

    Il semble que le sujet n'intéresse pas grand-monde... Bon, tant pis. Mais j'jouterai encore à ce que j'ai déjà écris que, malheureusement, comme cette restriction peut aider un certain nombre de médecins installés à conserver leur patientèle, ce n'est pas d'eux que les critiques viendront. Quand on voit à quel point ils se fâchent parce que les pharmaciens pourraient vacciner eux-mêmes leurs patients ...

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 16 décembre 2021, 10:35

    Il y a tout de même une autre explication à cette curiosité. Les Flamands sont tellement les bons élèves de la classe qu'ils avaient placé ce filtre à l'accès aux études AVANT même que le Fédéral n'impose sa politique des quotas des n° INAMI. Et pourquoi ont-ils fait cela ? Tout simplement pour diminuer le nombre des étudiants en 1ère année de médecine, celle qui coûte en effet le plus au budget (flamand) des universités (en raison tant du type d'activités d'enseignement à assurer que de l'importance de la population étudiante). Mais, du coup, pour ne pas exposer le plat pays à une éventuelle invasion des toubibs formés en face, il a fallu imposer la même mesure à la FWB et, donc évidemment, passer le Fédéral. Et voilà, Madame, pourquoi votre fille est muette !

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 16 décembre 2021, 12:46

    Jolie, M. Moriaux, votre référence au "Médecin malgré lui" de Molière!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs