Accueil Monde

Bahar: «On a passé des heures sans manger ni boire»

Bahar s’est sentie très isolée à son arrivée au Royaume-Uni. Cette Afghane devenue britannique aide aujourd’hui ses compatriotes à se sentir chez elles dans le pays.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Originaire d’Afghanistan, Bahar est fière aujourd’hui de pouvoir aider les réfugiés qui arrivent dans son pays : le Royaume-Uni. Celle qui a désormais acquis la nationalité britannique aura mis de longues années à y trouver sa place. Le 9 décembre 2000, c’est à l’arrière d’un camion que l’adolescente de 17 ans franchit la frontière.

« Je suis partie de chez moi avec un de mes frères après la mort de ma mère en 1997, pour fuir les Talibans », raconte-t-elle. Sa famille avait arrangé leur départ auprès d’« agents », en d’autres termes des passeurs. Après un périple de trois ans, au cours duquel elle rencontre son mari, elle quitte la France au départ de Sangatte alors qu’elle est enceinte de huit mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs