Accueil Société

Emploi: des travaux d’intérêt général pour les chômeurs flamands

Le gouvernement flamand s’est mis d’accord pour lier allocations et prestations de travail au sein de collectivités locales pour les chômeurs de longue durée. Le tout selon lui dans l’intérêt des principaux concernés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

La mesure pourrait bouleverser le quotidien de pas mal de demandeurs d’emploi du nord du pays dès 2023. Le gouvernement flamand vient ainsi de se mettre d’accord sur la possibilité de contraindre toute personne au chômage depuis plus de deux ans à effectuer des travaux d’intérêt général auprès d’une collectivité locale. Le tout jusqu’à 64 heures par mois et contre une rémunération horaire de 1, 30 euro qui viendra s’ajouter aux allocations de chômage. L’Office flamand de l’emploi (VDAB) collaborera avec les communes pour voir où des demandeurs d’emploi pourront être déployés. Les personnes sollicitées n’auront guère la latitude de refuser. Sauf à perdre leurs allocations de chômage.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Mauer Marc, vendredi 17 décembre 2021, 10:47

    Et cela ne pourra qu’aider le retour à l’emploi de ceux qui sont en décrochage depuis longtemps

  • Posté par Joute Dodo, vendredi 17 décembre 2021, 23:06

    C'est pas vrai: les petits boulots ne comptent pas pour les futurs employeurs et bloquent l'accès à une formation/réorientation des chômeurs.

  • Posté par curto calogero, vendredi 17 décembre 2021, 10:30

    C'est bien de partager, le travail disponible, tout le monde y gagne, ceux qui travail pas et ceux qui travail, un bel équilibre entre les deux.

  • Posté par Desmet Marc, vendredi 17 décembre 2021, 9:03

    Les chômeurs pour des travaux d'intérêt général? Alors il faut également la même mesure pour les patrons fraudeurs fiscaux et sociaux!!!

  • Posté par Mauer Marc, vendredi 17 décembre 2021, 10:45

    Car bien entendu, tous les patrons sont fraudeurs, et pas certains chômeurs ! Je suis patron et excédé par les demandes de tampons sur les papiers de recherche d’emploi, réclamés par des gens qui disent clairement ne PAS vouloir d’emploi, mais juste un justificatif de recherche active pour garder leurs droits !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs